1,2 MMDH de financement supplémentaire pour le développement du Grand Casablanca

1,2 MMDH de financement supplémentaire pour le développement du Grand Casablanca

Le futur Grand Théâtre de Casablanca, actuellement en cours de construction.

La Direction générale des collectivités locales va mettre à la disposition de la ville de Casablanca, une enveloppe de 1,2 MMDH comme première tranche d’un montant final de 6,3 MMDH dans le cadre du Plan de développement du Grand Casablanca.

Le plan avait été lancé par le Roi Mohammed VI en 2014. Il nécessitera 33,6 MMDH d’investissements.

La part de la Direction générale des collectivités locales est de 6,3 MMDH. Cette dernière a choisi une formule triangulaire pour honorer sa première tranche de participation: le Fonds d’équipement communal (FEC), prêtera le montant de 1,2 MMDH à la ville de Casablanca et les échéances seront réglées par la Direction des collectivités locales.

Ce premier montant sera notamment utilisé pour:

-l’infrastructure routière (650 MDH);

-la restructuration de quartiers sous-équipés (100 MDH);

-le neoud A (échangeurs à proximité du siège OCP);

-les trémies (140 MDH);

-l’aménagement du littoral (100 MDH).

La Ville s’engage à reverser à chaque structure concernée la somme correspondante dès sa réception de la part du FEC: Casa Aménagement, Casa Transport et Al Omrane.

Ces décisions ont été validées par le Conseil de la ville au cours d’une session extraordinaire tenue le vendredi 9 décembre.

Le plan de développement du Grand Casablanca s'articule autour de quatre axes stratégiques:

1. Ce premier axe porte notamment sur le renforcement des centres et structures de proximité, l'accompagnement du secteur non

 formel, la généralisation de l'enseignement primaire, la réhabilitation des établissements de santé, la création d'un centre de gestion des interventions d'urgence et des opérations de secours, la protection de l'environnement, l'amélioration des conditions d'habitat et la généralisation de la couverture des réseaux d'eau potable, d'électricité et d'assainissement.

2. Le second axe porte sur le renforcement de la mobilité au niveau de la région (27 milliards DH), à travers l'extension de la ligne du Tramway, le développement du parc d'autobus, l'aménagement des routes urbaines, provinciales et des autoroutes, et la réalisation d'ouvrages d'art et de tunnels.

3. Le troisième axe a pour objectif la promotion de l'attractivité économique de la région, à travers la restructuration des zones industrielles actuelles, l'aménagement de nouvelles zones industrielles, de services et de logistique, et l'amélioration du climat d'affaires. Il sera financé dans le cadre d'un partenariat entre le secteur privé et public.

4. Quant au quatrième axe (2 milliards de DH), il vise la consécration de la place de la région en tant que destination nationale et internationale de commerce et de loisirs, et de zone d'accueil des grandes manifestations. Il est prévu dans ce cadre la construction d'un grand théâtre, d'un village de sport, la mise à niveau du Complexe Mohammed V et de l'espace "La Casablancaise", la réhabilitation du littoral, de la forêt Merchich et du Zoo d'Ain Sebaâ.

Ci-dessous, le plan est présenté, projet par projet, avec les montants et les dates de livraison.

Le 12 Décembre 2016
SOURCE WEB Par Médias 24

Les tags en relation

 

Les articles en relation