Après la privation de vacances, des ministres interdits de quitter le territoire

Après la privation de vacances, des ministres interdits de quitter le territoire

C’est un « double » fait inédit et qui démontre que les événements commencent à prendre une tournure dont les conséquences sont imprévisibles.

Ainsi, selon le quotidien Assabah, après la déception exprimée par le Roi lors du dernier conseil des ministres du dimanche 25 juin et ses reproches adressés à certains ministres accusés de négligence quant à la réalisation des objectifs du plan de développement d’Al Hoceima les privant de congé annuel, les voici interdits de quitter le territoire national.

Cette mesure d’exception s’applique à tous les ministres et directeurs des entreprises publiques concernés par l’enquête diligentée, sur instructions royales, par le ministère de l’intérieur et l’Inspection générale du ministère des finances. Ceux-ci ne seront pas autorisés à faire de déplacement à l’étranger même dans le cadre de leurs fonctions ministérielles et devront annuler tous les rendez-vous et les rencontres qu’ils auraient contractés avec des partenaires étrangers.

Interrogé à ce sujet lors du point de presse hebdomadaire organisé à l’issue du conseil du gouvernement, Mustapha El Khalfi a préféré ne pas faire de commentaire se contentant de rappeler que le gouvernement est mobilisé pour mettre en oeuvre tout ce qui a été décidé par le Conseil des ministres.

Le 30 Juin 2017

SOURCE WEB Par Site Info

Les tags en relation

 

Les articles en relation