Incidents de paiement : Hausse vertigineuse de l’encours

Incidents de paiement : Hausse vertigineuse de l’encours

Les incidents de paiement poursuivent leur hausse depuis 2014. Selon Bank Al-Maghrib, les incidents de paiement sur chèques non encore régularisés se sont élevés, à fin 2016, à 2,9 millions de cas, pour des montants en jeu de 79,1 milliards de DH, soit 6,6 milliards de plus qu'en 2015 et 13,3  milliards de plus par rapport à 2014. La répartition de l’encours par catégorie de clientèle révèle toujours la prédominance des personnes physiques, avec une part de 79% contre 21% pour les personnes morales. Pour sa part, le nombre d’interdits d’émission de chèques est passé à 621.990 personnes, en augmentation de 3,9%, et est resté dominé par les personnes physiques avec une proportion de 88,8%, précise la banque centrale.

Le 29  Juillet 2017

SOURCE WEB Par L’économiste

Les tags en relation

 

Les articles en relation

Le Maroc est-il insensible au Brexit ?

Le Maroc est-il insensible au Brexit ?

Si les effets directs du Brexit peuvent être minimes à court terme, il n’en demeure pas moins que ses effets indirects à moyen et long terme risquent d’...