Voyages: voici ce qu'ont dépensé les Marocains cet été à l'étranger

Voyages: voici ce qu'ont dépensé les Marocains cet été à l'étranger

Les dépenses liées aux voyages des Marocains à l'étranger ont dépassé l5 milliards de dirhams en juin, juillet et août. Un rythme quatre fois supérieur à celui des recettes touristiques.

Les Marocains sont toujours plus nombreux à passer leurs vacances à l’étranger. Cela se traduit naturellement par une hausse de leurs dépenses de voyage qui, année après année, atteignent des niveaux sans précédent.

Selon les données de l’Office des changes, durant les mois de juin, juillet et août derniers, les Marocains auront en tout dépensé 5,2 milliards de dirhams pendant leurs séjours à l’étranger, établissant le solde total des dépenses depuis le début de l’exercice à plus de 11,7 milliards de dirhams.

Durant l’été 2016, ils n’avaient dépensé que 4,3 milliards de dirhams, pour un total de 9,8 milliards de dirhams sur les huit premiers mois de l'année dernière.

Cette année, la croissance des dépenses de voyage atteint donc les 20% à fin août, un rythme de croissance 4 fois plus important que celui des recettes touristiques engrangées par le Maroc. A fin août 2017, celles-ci n’augmentent que de 4,9% à 46,7 milliards de dirhams.

Pour l’heure, la courbe d’évolution du solde des flux de voyage reste à l’avantage du Maroc, avec par exemple une hausse de 0,7% à fin août dernier. Cependant, à défaut d’une accélération de la croissance des recettes touristiques, la courbe risque bien de s’inverser un jour, avec les répercussions que l'on connaît sur les réserves en devises du pays.

Le 19 septembre 2017                                      

Source web par Le360

Les tags en relation

 

Les articles en relation

Chômage

Chômage

Par Nadia SALAH Avec 1,2 million de chômeurs déclarés en tant que tels, un autre million de personnes sous-employées et à peu près autant qui travaille...

Enlisement mauritanien

Enlisement mauritanien

Chute libre. Nouakchott ne l’entend certes pas de cette oreille, mais beaucoup de ses grands cadres le voient ainsi depuis longtemps. Bien évidemment, ils y ...