Ils ont marqués l’Année 2017

Ils ont marqués l’Année 2017

Opérateurs du public ou du privé, ils ont tous un point commun : la passion pour le Tourisme. Un des rares secteurs dans lequel on ne peut avancer sans passion. Et cette année, certains se sont brillamment distingués.Petit florilège de celles et ceux qui ont marqué l’actualité cette année.

Abderrafie Zouitene

abderrafie_zouiten

Il est incontestablement LA personnalité qui aura le plus marqué l’année 2017, non seulement par la qualité de son travail au sein de l’ONMT mais également par la manière dont il a dû quitter ses fonctions… Il aura néanmoins marqué son passage par l’ouverture exceptionnelle de nombreuses lignes aériennes, une nouvelle organisation au sein de l’Office et des campagnes promotionnelles bien ciblées. Si en 2017, le secteur dépasse la barre des 11 millions de touristes, il y est pour beaucoup.

Mohamed Benamour

mohamed_benamour

Président de KTI-KTH et Président du CDS, Mohamed Benamor est une figure emblématique du secteur. Il organise en 2017 une grande rencontre à Ouarzazate, à laquelle ont participé de nombreuses personnalités, pour sensibiliser au besoin de mettre en place une stratégie de relance de la destination. Il devait également organiser un événement d’envergure pour le secteur à Rabat mais des problèmes d’agendas de certaines personnalités font que l’événement a été reporté pour début 2018. Un grand moment en perspective !

Abdelatif Kabbaj

abdelatif_kabbaj

Président de la Confédération Nationale du Tourisme et PDG du groupe Kenzi, Abdelatif Kabbaj arrive à la fin de son mandat au sein de la CNT. Homme de consensus , il aura essayé tant bien que mal de faire fédérer l’ensemble des opérateurs autour de la CNT et de maintenir des rapports constructifs avec le ministère de tutelle… Une tache ardue mais après trois ans à la Présidence de la CNT, Abdellatif Kabbaj s’en sort avec un bilan honorable.

Hamid Bentahar

hamid_bentahar

Hamid Bentahar mène de front deux combats : le premier pour maintenir Accor au diapason et le second au niveau associatif pour notamment que Marrakech garde sa première place de destination touristique. Et le moins que l’on puisse dire, c’est que sur les deux tableaux, il relève le défi haut la main et le tout, avec une grande humilité. Hamid Bentahar symbolise la relève : une nouvelle génération d’opérateurs dynamiques et performants.

Imad Barrakad

imad_barrakad

Si Imad Barrakad a brillé cette année par son profil bas – transition politique oblige –Il n’en a pas pour autant démérité d’un point de vue professionnel. Bien au contraire. La SMIT a notamment travaillé à la conception de nouveaux produits touristiques à même d’améliorer l’attractivité de la destination Maroc et est parti à la conquête de nouveaux marchés d’investissement touristiques notamment, le marché asiatique et en particulier le marché chinois.

Kamal Bensouda

kamal_bensoud

Toujours aussi discret,  Kamal Bensouda n’en ai pas moins performant en faisant d’Atlas Hospitalty un véritable groupe hôtelier de référence dans le paysage touristique national. En 2017, il signe l’ouverture avec succès de The View Hotel à Rabat et compte ouvrir une nouvelle unité à Skhirat dans les prochains mois. Grâce à son expérience et sons sens stratégique, Atlas Hospitality  est bien parti pour arriver à quelques 1.350 lits d’ici 2020.

Driss Senoussi

driss_senoussi

Précurseur, Driss Senoussi a été un des premiers à investir à Dakhla avec l’hôtel Dakhla Attitude, devenu depuis une véritable institution. Cette année, il ouvre un nouvel hôtel complétement intégré à son environnement : West Point et décroche que Dakhla accueille les qualifications des JO de la jeunesse pour le kitesurf. Sans compter qu’il continue de recevoir chaque année, la première étape du championnat du monde de kitesurf. Ses initiatives sont un véritable acte patriotique pour Dakhla et pour le Maroc.

Fathia Bennis

fathia_bennis

DG de Maroclear, Fathia Bennis n’en demeure pas moins une personnalité incontournable dans le microcosme du Tourisme. Il faut dire qu’elle est une des rares femmes ayant occupé de hautes fonctions avec succès dans le secteur. Et c’est ce qui explique que l’on fait souvent appel à elle dans les comités de réflexion pour le secteur. En 2017, elle est également nommée Présidente du Club des Femmes du Tourisme. Une association qui prévoit de grandes surprises en 2018.

Fouzi Zemrani

fouzi_zemrani

Véritable cheville ouvrière de la Confédération Nationale du Tourisme, Fouzi Zemrani en sa qualité de Vice-Président Général de la CNT a investit beaucoup d’énergie et consentie beaucoup de sacrifices pour mener à bien sa mission et participer aux multiples réunions, débats, comités… afin d’assainir et de dynamiser le secteur.

Durant tout son mandat au sein de la CNT, il essayera de resserrer les rangs de la Confédération mais c’est loin d’être une mince affaire !

Hayat Jabrane

hayat_jabrane

Très présente dans l’associatif, son franc-parler dérange parfois, pourtant en claquant la porte de la Confédération Nationale Marocaine du Tourisme dont elle était Secrétaire Générale, Hayat Jabrane aura marqué une véritable rupture dans les relations entre opérateurs publiques et privés du secteur. Rares sont ceux qui imposent leurs idées et les défendent. Hayat Jabrane l’a fait cette année et c’est tout à son honneur !

Abbas Azzouzi

abbas_azzouzi

DG du fond d’investissement hpartners, Abbas Azzouzi est un homme d’une grande discrétion. Il n’en a pas moins un regard aiguisé sur l’évolution touristique nationale. L’expérience, il l’a évidemment puisqu’il a été, entre autre, directeur général de l’ONMT. Fin analyste et visionnaire, il ne manque pas de distiller ses analyses – n’en déplaise à certains ! – notamment au sein du « Comité des Experts ».

Khalid Tijani

khalid_tijani

Khalid Tijani nous a quitté en juillet 2017. Aimé de tous, Khalid Tijani a fait toute sa carrière au sein du ministère Tourisme. Il a ainsi été délégué du Tourisme dans plusieurs capitales européennes avant de rentrer à Rabat en tant que Directeur de la Planification et de la coordination de la Promotion (DPCP). Il sort ensuite à la retraite pour reprendre du service, en 2012, en tant que conseiller au sein du cabinet de Lahcen Haddad. Ce sera ses dernières fonctions officielles.

Paix à sont âme.

Le 01 janvier 2018

Source Web : Tourisma Post

Les tags en relation

 

Les articles en relation