AMO-étudiants : Seulement 32.621 immatriculations en 2017-2018

AMO-étudiants : Seulement 32.621 immatriculations en 2017-2018

L’AMO peine toujours à séduire les étudiants.  Selon les derniers chiffres publiés par la Caisse nationale des organismes de prévoyance sociale (CNOPS) à l’issue de la quatrième session de son conseil d’administration qui s’est tenu jeudi dernier, seulement 32.621 étudiants ont été immatriculés au titre de l’année universitaire 2017-2018 dont 25 399 stagiaires relevant de l’OFPPT.

La Caisse a aussi signalé que sur 116.307 demandes d’immatriculation traitées en 2016-2017  en coordination avec l’Agence nationale de l’assurance-maladie (ANAM), 65.553 ont été acceptées.  Au total, 50.754 demandes ont été rejetées pour affiliation à d’autres régimes de couverture médicale de base. Selon les indicateurs présentés par le directeur de la Caisse, Abdelaziz Adnane, les universités et l’OFPPT, qui englobent plus de 90% des étudiants, sont affiliés à ce régime. Pour booster l’AMO pour les étudiants, une série de mesures avait été annoncée en vue de  simplifier l’opération d’inscription et d’affiliation.

Le conseil d’administration a mis l’accent sur la nécessité de  renforcer la coordination au niveau du système informatique et de la communication avec les ministères de tutelle, l’Office national des œuvres universitaires, sociales et culturelles, l’OFPPT, l’ANAM et les universités, ce qui est à même d’améliorer les indicateurs de l’AMO-étudiants et de faciliter l’accès à ses prestations. Cette assurance qui est limitée aux étudiants de moins de 30 ans, quelle que soit leur nationalité, leur permet de bénéficier d’un large panier de prestations médicales, notamment les soins préventifs, les actes chirurgicaux, la radiologie, les médicaments et dispositifs médicaux remboursables via l’AMO, les soins à l’étranger non disponibles au Maroc, les soins dentaires…

Le taux de remboursement varie entre 70% pour les médicaments et 100% pour les affections lourdes et coûteuses. Le taux de prise en charge varie entre 90% pour les hospitalisations en cliniques privées et 100% en cas d’admission dans les hôpitaux publics, de dialyse ou de traitement pour le cancer. Il est important de rappeler que l’AMO  est ouvert aux étudiants inscrits dans un établissement d’enseignement supérieur, de formation professionnelle, publique ou privé.

Pour les étudiants de l’enseignement public, l’adhésion est gratuite puisqu’elle est prise en charge par l’Etat. En revanche, les étudiants du privé doivent s’acquitter d’une redevance annuelle de 400 DH.

Le 17 septembre 2018

Source web par: Aujourd’hui Le Maroc

Les tags en relation

 

Les articles en relation

La RAM se met au service du tourisme

La RAM se met au service du tourisme

Grande nouveauté, la Royal Air Maroc vient de lancer un portail proposant des milliers d’hôtels en ligne avec paiement. Une belle initiative qui va permettr...

Réseaux sociaux: Addicts les Marocains!

Réseaux sociaux: Addicts les Marocains!

98,4% des internautes marocains âgés entre 15 et 24 ans participent aux réseaux sociaux. La fréquentation des réseaux sociaux est quotidienne pour 8 person...