Publicité ciblée : des atouts pour booster le tourisme digital

Publicité ciblée : des atouts pour booster le tourisme digital

Avec 8,10% de dépenses liées à la publicité, le tourisme est l’une des industries qui consacrent le plus d’investissements pour sa promotion. Aussi, elle a tout intérêt à se développer sur le canal digital pour toucher le plus de consommateurs.

Difficile pour les TO de sortir des schémas publicitaires classiques qui ont fait leur succès pendant des années. Plages de sable fin, ciel bleu, transat, l’image de carte postale semble presque surannée, comme l’indiquait tout récemment deux publicitaires de l’agence Glory Paris lors du forum du Seto le 12 décembre dernier. En clair, il faut être déconnecté, décalé, loin des codes habituels et oublier les images d’Epinal pour attirer la clientèle à venir des Millenials.

A ce titre, la récente étude internationale menée par Taboola vient à point nommé pour inspirer les agences en manque d’inspiration. Taboola, plateforme de recommandation de contenus, a ainsi passé au crible plus de 8 milliards d’impressions en 2017, soit 7 842 454 clics pour connaître les nouvelles tendances du native advertising dans le secteur touristique. A l’inverse d’un moteur de recherche classique, l’algorithme prédictif de Taboola analyse des centaines de signaux en temps réel afin de proposer des recommandations personnalisées à point nommé. Les CTR issus de ces recommandations permettent ainsi de dresser une étude complète a posteriori sur les tendances.

Se lancer à la bonne période de l’année

Dans le paysage publicitaire digital, le voyage reste l’une des industries chef de file (derrière les télécoms, avec une augmentation de 21,97% des impressions liées au voyage.  La période juin-juillet est la plus exploitée par les annonceurs avec 31% des dépenses de campagne. Toutefois, le printemps observe une forte demande de la part des consommateurs alors qu’il n’est pas forcément ciblé à juste titre par les annonceurs (l’offre est très faible à cette époque de l’année). De même, bien que le samedi constitue un repère pour les publications de contenus publicitaires, le dimanche est le jour de la semaine avec le potentiel le plus élevé.

Les ratios de clics donnent d’autres indicateurs précieux comme les destinations à privilégier. On y apprend que l’Espagne concentre la demande la plus élevée en 2017. Aussi, la France et Israël présentent d’après Taboola, un fort potentiel de croissance car très demandés par les consommateurs.

Donner une place de choix à la vidéo

Il apparaît essentiel pour les annonceurs de varier les formats et de donner une place de choix à la vidéo. En effet, celle-ci permet de passer un message attrayant auprès des personnes ciblées. Il est notamment de bon ton de sélectionner des “tableaux” et ambiances spécifiques. Les paysages d’hiver étant plus engageants que ceux d’été, bien que les visuels d’îles et de plages soient toujours efficaces. Enfin, au même titre que le marketing des réseaux sociaux privilégient de plus en plus l’authentique, notamment sur Instagram, Taboola conseille de faire apparaître de “vraies” personnes en particulier des personnes souriantes.

Enfin, l’étude se concentre également sur les supports numériques privilégiés par les consommateurs. Bien que l’ordinateur soit toujours en tête, le mobile et la tablette prennent de plus en plus une place considérable qu’il est bon de ne pas ignorer. Par exemple, au Royaume-Uni, les voyagistes devraient envisager en priorité la tablette et le mobile car elles ont une demande élevée. A l’inverse en France, la tablette est davantage délaissée au profit du mobile.

Le 09 janvier, 2019

Source web Par Quotidiendutourisme

amdgjb

Plaquette de l'AMDGJB-Geoparc Jbel Bani

Les tags en relation

 

Les articles en relation