Intenses préparatifs pour accueillir le Pape François

Intenses préparatifs pour accueillir le Pape François

Le Maroc s’apprête à accueillir le pape qui effectuera une visite, les 30 et 31 mars, où il sera reçu par le roi Mohammed VI. Le souverain pontife recevra les oulémas marocains, les migrants et présidera une grande cérémonie au complexe Moulay Abdallah.

La sécurité a été renforcée tout autour des environs de la cathédrale de Rabat qui va accueillir le pape François lors de sa visite au Maroc, le 30 et le 31 mars. Les travaux vont bon train à l’intérieur de la cathédrale, où plusieurs ouvriers ont repeint les énormes tours, ainsi que la façade pour qu’elle retrouve sa couleur blanche qu’elle avait perdue après les pluies diluviennes de l’année dernière.

La visite du pape au Maroc arrive après celle qu’il a effectuée aux EAU avec comme objectif d’établir un dialogue fécond entre religions. L’avion du pape doit atterrir à l’aéroport de Rabat le 30 mars à 14 heures. Il sera reçu, quelque temps après, par le roi Mohammed VI. Une cérémonie officielle sera organisée en son honneur et il aura, par la suite, un entretien avec le souverain. Durant deux jours, le pape rencontrera des ministres ainsi que des personnalités civiles et diplomatiques, prononcera un discours sur l’esplanade de la mosquée Hassan avant de se recueillir au Mausolée Mohammed V. Il ira par la suite à la rencontre des oulémas marocains et présidera une cérémonie en présence des migrants.

Le quotidien Al Massae rapporte, dans son édition du mardi 5 mars, que le souverain pontife rencontrera des religieux du Conseil des églises à la cathédrale Saint-Pierre de Rabat. Sa visite sera ponctuée par une grande célébration au Stade Moulay Abdellah de Rabat, avant son retour au Vatican.

Le 13 novembre, le bureau de la presse du Saint siège avait annoncé que, «à l’invitation de Sa Majesté le Roi Mohammed VI et des évêques, Sa Sainteté le Pape François se rendra au Maroc, pour un voyage apostolique, du 30 au 31 mars 2019». Une annonce qui en a surpris plus d’un au sein du Vatican, mais qui a fait le bonheur des évêques du Maroc avec, à leur tête, l’archevêque de Rabat, Mgr Cristóbal López, qui a déclaré: «Le pape veut nous connaître, partager un peu notre vie, nous encourager, prier avec nous et nous bénir. Il veut aussi entrer en contact avec le peuple marocain et ses autorités, notamment Sa Majesté le roi, dans l’esprit d’un dialogue interreligieux islamo-chrétien que tous les deux veulent promouvoir».

Cette visite pontificale rappelle celle, historique, qu’avait effectuée Jean-Paul II le 19 août 1985 et qui a été marquée par un discours adressée, à Casablanca, aux jeunes qui se s'étaient regroupés par milliers dans l’enceinte du complexe Mohammed V.

Le 26/02/2019

Source web Par Le 360

AMDGJB

Plaquette de l'AMDGJB-Geoparc Jbel Bani

Les tags en relation

 

Les articles en relation