Dossier de l’été 2019 : les destinations qui rient et qui pleurent

Dossier de l’été 2019 : les destinations qui rient et qui pleurent

Les destinations se livrent une concurrence féroce pour rester dans les classements des plus demandées par les touristes français. © Sai Kiran Anagani/Unsplash

Le retour de destinations historiques redistribue les cartes dans le bassin méditerranéen, tandis que les grandes destinations en long-courrier restent au rendez-vous.

La Grèce garde la première place des dix destinations les plus demandées, selon le dernier baromètre du Syndicat des entreprises du tour-operating (Seto). Pourtant, tant dans les îles (-8%) que sur le continent (-6%), la destination est en recul. Le podium est complété par l’archipel des Baléares, lui aussi en baisse (-13%).

Le retour de certaines destinations historiques du sud de la Méditerranée explique, en partie, ces baisses de fréquentations. La Tunisie pointe à la quatrième place (+23%) du classement, suivie de près par le Maroc (+2%), en croissance malgré une forte désintermédiation. En deuxième partie de classement, les Canaries (-14%) et l’Espagne continentale (-13%) connaissent des baisses de fréquentation notables. Les tarifs des hôteliers espagnols et un rapport qualité/prix pas toujours au rendez-vous ne résistent pas à la concurrence des autres destinations. La Turquie, à l’image de la Tunisie et du Maroc, affiche une forte croissance (+59%) et occupe la neuvième place du classement.

L’Indonésie et Cuba dégringolent

En long-courrier, les Etats-Unis dominent toujours la compétition des destinations, malgré une légère baisse (-6%). L’été dernier, le pays de l’Oncle Sam avait connu une spectaculaire progression (+23%) qui semble donc se tasser en 2019. La République dominicaine se maintient en deuxième position, tandis que l’Île Maurice s’impose comme une destination estivale en fermant le podium (+24%). L’Indonésie dégringole (-29%) et chute à la sixième place du classement, comme Cuba (-25%), bien loin des performances enregistrées en 2016.

A noter : la baisse de performance des Antilles françaises (-3%) ou encore du Japon (-8%), une destination pourtant porteuse depuis quelques années sur le marché français. Le pays du Soleil Levant intègre d’ailleurs le Top 10 des destinations long-courrier les plus vendues pour l’été 2019, et se classe en dixième position.

La France en tête

Au total, 36% des Français ont l’intention de partir sur la période juillet/août, ce qui correspond à un total de 31 millions de personnes, soit un million de plus que l’été dernier, selon le cabinet Protourisme. Parmi les partants, 60% envisagent des vacances en France, et 30% à l’étranger « soit plus que la dernière saison estivale qui constituait déjà un record », souligne Didier Arino, son directeur. L’Hexagone reste aussi la toute première destination des TO, et donc des agences de voyages, en nombre de clients.

Retrouvez plus d’informations sur les destinations qui rient – et celles qui pleurent – dans les articles de notre dossier de l’été.

Le 02 Août 2019

Source web Par lechotouristique

Les tags en relation

 

Les articles en relation

WTM 2017 : Le Maroc bien représenté

WTM 2017 : Le Maroc bien représenté

L’édition 2017 du “World Travel Market” (WTM), l’un des plus grands salons du tourisme du monde, s’ouvre ce lundi à Londres avec la participation de...

Tourisme: Ouarzazate sort de l’oubli

Tourisme: Ouarzazate sort de l’oubli

Après avoir connu plusieurs années de vaches maigres, le secteur du tourisme affiche de très bons résultats à Ouarzazate. Derrière cette embellie, un coup...

Transavia met les gaz au Maroc

Transavia met les gaz au Maroc

Ouverture des ventes en monnaie locale aux achats de groupes Une recherche de vol sur 3 se fait désormais à partir d’un terminal mobile. Une tendance au ...

Tourisme: la mission-sauvetage

Tourisme: la mission-sauvetage

Le Top Resa de Paris, un Salon incontournable dans l'agenda des professionnels de la destination Agadir, a eu lieu du 20 au 23 septembre. Une délégation d...