Le manque à gagner annuel est de 700 millions de dirhams

Le manque à gagner annuel est de 700 millions de dirhams

Le marché compte actuellement près de 8,5 millions de têtes pour une demande estimée à 5,4 millions. L’offre dépasse la demande de plus de 40%. Ph. DR

Le secrétariat d’État au Développement durable a adressé une circulaire aux directeurs régionaux de l’environnement les incitant à adopter des actions de proximité pour la collecte des peaux des moutons sacrifiés le jour de Aïd Al Adha célébré lundi prochain. Les caravanes «Eid Moubarak Nadif» visent un double objectif : la préservation de l’environnement et la revalorisation des peaux dont le taux de recyclage n’excède pas les 15%. D’après le département de Nezha El Ouafi, le manque à gagner se chiffre à 700 millions de dirhams chaque année. À chaque Aïd Al Adha, l’essentiel des peaux se retrouve dans la nature avec les nuisances que l’on devine. Les caravanes de sensibilisation concernent cette année sept villes pilotes : Béni-Mellal, Berrechid, El Jadida, Rabat, Marrakech, Fès et Casablanca.

À ces actions prendront part les collectivités territoriales, les autorités locales, la Fédération des industries du cuir ainsi que les sociétés délégataires de collecte des déchets. «La campagne vise à sensibiliser les citoyens à la nécessité d’adopter des gestes de propreté des milieux et des espaces, notamment d’abattage, durant le Aïd prônant une gestion raisonnée des déchets organiques liquides et solides et leur conditionnement dans des sacs hermétiquement fermés afin de garantir la collecte des déchets dans les meilleures conditions possible», souligne le communiqué du secrétariat d’État.

Le 09 août 2019      

Source web Par le matin

Les tags en relation

 

Les articles en relation