TSGJB BANNER

#MAROC_SAHARA_HASSANII_BOUMEDIENNE: Une lettre qui a tout son sens !

#MAROC_SAHARA_HASSANII_BOUMEDIENNE: Une lettre qui a tout son sens !

Découverte - Au lendemain de la Marche Verte et de l'expulsion des Marocains d'Algérie, le président algérien Mohamed Boukherouba, dit Houari Boumédiène, était devenu hostile au Maroc, à commencer par sa colère contre l'Ambassadeur du Maroc, à Alger, par la création et la reconnaissance de la "République Arabe Sahraouie et Démocratique (RASD-polisario).

Le Roi Hassan II adressa une lettre au président algérien afin de le placer devant ses responsabilités.

"Ce n'est point de gaieté de cœur que je vous adresse ce message, car sa teneur, s'il nous fut désagréable d'en être l'auteur, ne manquera, quant à vous, de vous déplaire. Par trois fois, durant l'été 1975, Votre Excellence me fit savoir officiellement ceci, et je cite ses termes : " Dites au roi du Maroc, et " dites-lui bien que, quelles " que soient nos divergences " sur le problème du Sahara, " et quelle que soit l'issue du " litige qui l'oppose à l'Espagne, je prends l'engagement " envers lui qu'il ne verra " jamais un soldat algérien " ou un engin militaire algérien sur le sol du Sahara " dans le but de combattre " un frère marocain. " Ce sont là vos termes.

" Mais voilà que le 29 janvier 1976 les forces armées royales se trouvent en présence de l'A.N.P. à Amgala, partie intégrante du Sahara. Et le sang entre nos deux peuples a coulé, car votre engagement n'avait pas été tenu.

" Et voilà encore que, pas plus tard qu'hier, la garnison marocaine laissée sur place à Amgala a été prise à partie traîtreusement (...) par des unités de l'A.N.P., dotées d'armement lourd et d'effectifs dont le nombre avait été conçu pour une opération d'anéantissement, causant des dizaines de victimes parmi mes fils et les combattants de mon pays. Ainsi, Monsieur le Président, par deux fois, et en moins de dix jours, vos actes ont démenti vos engagements.

" Pour l'honneur de votre pays et de votre peuple, auxquels s'attachent tant d'adjectifs historiques, je vous adjure d'éviter au Maroc et à l'Algérie un autre drame.

" Je vous demande aussi de faire en sorte, soit par une guerre loyalement et ouvertement déclarée, soit par une paix internationalement garantie, que dorénavant on ne dise plus chez moi, dans mon pays, parmi mon peuple, " Algérie égale inconstance ".

" Que Votre Excellence accepte à travers la franchise arabe, musulmane et maghrébine, dont est tissée la trame de ce message, la considération en laquelle je la tiens. "

Le 18 décembre 2020

Source web Par : Facebook, Imam El Baz

Les tags en relation

 

Les articles en relation

La date de Aïd Al Mawlid au Maroc

La date de Aïd Al Mawlid au Maroc

Les Marocains auront droit à des jours fériés à l’occasion d’Aïd Al Mawlid. Selon les calculs de l’astronome de renom Hicham El Issaoui, le 1er Rabii...

Pitié pour ce pays qui nous est cher !

Pitié pour ce pays qui nous est cher !

Désormais, chaque jour apporte son lot d’anomalies et de dysfonctionnements qui abattent les esprits les plus optimistes. Encore une affaire qui nous vient d...

Sahara : Le variant allemand

Sahara : Le variant allemand

Depuis la reconnaissance américaine de la pleine souveraineté du Maroc sur son Sahara, un dossier que la communauté internationale à travers l’ONU s’est...