TSGJB BANNER

Quand Ryanair déclare la guerre aux agences de voyage en ligne

Quand Ryanair déclare la guerre aux agences de voyage en ligne

Depuis longtemps, Ryanair souhaite garder le contrôle total sur la vente de ses billets. Elle s’en rapproche avec le lancement de deux fonctionnalités.

Entre les agences de voyages et Ryanair, l’ambiance n’a jamais été au beau fixe. Chacun se résigne depuis le début à travailler avec l’autre, mais rêve de s’affranchir de cette relation forcée. En témoignent les procès entre Opodo ou Lastminute.com et low-cost.

Aujourd’hui, la compagnie irlandaise relance les hostilités avec un « vérificateur de prix » et un « label de vérification » « pour mieux protéger ses clients contre les OTAs », explique un communiqué. « Ces deux nouvelles fonctionnalités aideront les clients à éviter les pièges de la réservation avec les agents de voyages en ligne, qui peuvent surcharger, fournir des informations clients incorrectes et empêcher Ryanair de traiter directement avec les passagers », ajoute dans le communiqué Dara Brady, le directeur marketing. Une vidéo a même été faite par la compagnie pour expliquer pourquoi il ne faut pas réserver via les OTA (voir ci-dessous) !

Comparatif de prix                                          

La compagnie tente ainsi de mettre la pression sur le consommateur pour qu’il achète en direct ou via des revendeurs agréés. « Les clients sont invités à toujours vérifier le site sur lequel ils réservent pour voir s’il affiche le label ‘vérifié’. Si ce n’est pas le cas, alors ils doivent savoir qu’ils réservent via un vendeur non autorisé de vols Ryanair ». Le label « vérifié », affiché sous forme « d’un V » sera uniquement visible sur www.ryanair.com et sur l’application.

En effet lorsque l’on réserve un billet via une OTA non reconnue par Ryanair, celle-ci envoie un mail avec ceci : « Votre réservation récente a été identifiée comme ayant été effectuée via une agence de voyage en ligne (OTA) qui utilise un écran miroir. Ryanair n’a passé aucun accord commercial avec des OTA qui utilisent un écran miroir pour vendre ses vols. Elles utilisent la technologie de récupération des données pour réserver des vols Ryanair sans notre autorisation, en violation de nos conditions générales. […] Les OTA qui utilisent un écran miroir ne communiquent pas à Ryanair vos données de carte de crédit, elles les remplacent par les données d’une  » carte de crédit virtuelle «. Cela signifie que si votre vol est perturbé, nous sommes dans l’incapacité de garantir que les remboursements dus vous seront reversés à vous, le client ». Menace à peine voilée… Si les clients réservent par une OTA, ils ne seront pas remboursés…

Le vérificateur des prix permettra aux clients ayant réservé par l’intermédiaire d’une agence en ligne de vérifier le montant payé à Ryanair par rapport au montant facturé par l’OTA.

Le contrôle de la relation client

La compagnie s’assure également de traiter directement avec le client pour toutes les démarches. « L’adresse e-mail et les informations de paiement des clients ne peuvent pas être remplacées par des OTA. En cas de perturbations, tout remboursement dû sera versé directement au client. »

La low cost irlandaise rappelle qu’elle « n’a conclu aucun accord commercial avec des agences de voyages en ligne pour vendre des vols Ryanair. Toute capture de données d’écran de notre site www.ryanair.com, notamment à des fins commerciales de revente de nos vols, est strictement interdit dans nos CGV ».

Le 26 avril 2021

Source web Par : lechotouristique

Les tags en relation

 

Les articles en relation

#MAROC_FNAAVM_Dakhla : Ira, ira pas ?

#MAROC_FNAAVM_Dakhla : Ira, ira pas ?

La délégation de la FNAAVM qui devrait faire le voyage à Dakhla, du 19 au 22 janvier comme prévu, semble être dans l’expectative à cause de quelques tur...