TSGJB BANNER

La FNAAVM face à la crise, entre confiance et espoir

La FNAAVM face à la crise, entre confiance et espoir

Dans la foulée des montées au créneau des fédérations de métiers et associations professionnelles du tourisme, la Fédération Nationale des Associations Régionales des Agences de Voyages du Maroc vient de se joindre, à son tour, à cet élan professionnel national pour s’exprimer face à la crise et manifester ses attentes légitimes.

Les agences de voyages ont, certes, été des plus impactés par la crise dans la chaîne de valeurs touristique. Un business qui dégringole à vue d’œil portant la plupart des 1500 agences que compte la FNAAVM à fermer boutique. Le peu d’espoir qui leur restait était la saison estivale avec le tourisme intérieur mais malheureusement voué au fiasco, à cause des mesures restrictives de déplacement et la concurrence déloyale des OTA, les obligeant à faire cavalier seul en pleine tourmente du secteur.

Toutefois et bien que sévèrement touchés, l’espoir est toujours permis chez la FNAAVM qui, aux yeux de son Président Mohammed Semlali, n’a cure de mobiliser fortement tous ses membres « dans une dynamique de consolidation de notre front touristique national à travers des coopérations fructueuses avec les différents représentants des corps de métiers, en parfaite synergie avec la Confédération Nationale du Tourisme (CNT) pour préparer les conditions pertinentes d’une reprise que nous appelons tous de nos vœux ». En même temps, il place les jetons dans leurs cases en rendant hommage aux « autorités publiques et notre tutelle à qui nous tenons à exprimer notre sincère gratitude pour leurs efforts et leur accompagnement qui peuvent être assurées du total engagement du réseau des agences de voyages pour que, le moment venu, notre secteur touristique retrouvera avec leur appui, l’essor et la prospérité auxquelles le prédisposent ses riches potentialités, le dynamisme et le professionnalisme du capital humain qui le porte et surtout l’ambition et la sollicitude royale ». Des notes d’optimisme et d’espoir militant qui s’inscrit dans une logique constructive, bien que « faute de prorogation des mesures de soutien de la part du Gouvernement, particulièrement la contribution CVE/CNSS dont la validité est déjà échue le 30 Juin 2021, la ré-implication forte de !a Caisse Centrale de Garantie pour garantir les crédits que le secteur bancaire appréhende systématiquement, le reprofilage des échéances sociales et fiscales permettant aux opérateurs de les honorer, l’aménagement des paiements des primes d’assurances exigées pour une activité touristique qui n’existe plus depuis l’enclenchement de la crise sanitaire, particulièrement pour les agences de voyages, etc », explique le Président de la FNAAVM. Et d’ajouter que « Faute de reconduction de ces mesures d’appui et par manque de trésorerie, c’est à une vague massive de licenciements des collaborateurs accompagnée d’une faillite en cascade des entreprises qu’il faut s’attendre, surtout que !a pandémie se redéploye fortement à travers les principaux marchés touristiques qui n’autorisent, et pour longtemps, aucune reprise de l’activité touristique ».

Le 25/08/2021

Source web Par : premium travel news

Les tags en relation

 

Les articles en relation

Toujours pas de stratégie

Toujours pas de stratégie

Contrat-programme signé, la signature de convention CNSS à son tour signée hier par toutes les parties prenantes. Jusqu’ici tout est relativement bon mais ...

Les régimes de retraite en danger

Les régimes de retraite en danger

En 2018, les régimes de retraite ont collecté 50,5 milliards de dirhams de cotisations, soit 4,4% du PIB, pour 4,6 millions d’actifs cotisants représentant...