Participation active du Royaume aux missions onusiennes de maintien de la paix

Participation active du Royaume aux missions onusiennes de maintien de la paix

Depuis son accession à l’indépendance et son adhésion à l’Organisation des Nations unies en novembre 1956, le Maroc s’est engagé à contribuer largement à la réalisation des objectifs centraux de l’ONU et a mené une diplomatie active pour la résolution des conflits dans le monde. 

De même, le Royaume est l’un des rares pays africains à avoir participé, depuis près d’un demi-siècle, à des opérations de maintien de la paix sur les quatre continents. La spécificité marocaine tient en sa participation aux côtés des acteurs majeurs dans le domaine du maintien de la paix. Ainsi, le Maroc est le seul pays arabe et africain à participer à des opérations de l’OTAN et de l’UE mandatées par le Conseil de sécurité de l’ONU.

 L’action du Maroc dans ce domaine repose sur trois principes fondamentaux :

 · La participation du Maroc s’est toujours inscrite dans le cadre des missions des Nations Unies approuvées par les principaux organes onusiens.

 · Chaque intervention est basée, notamment, sur le respect de l’intégrité territoriale des Etats, de l’égalité souveraine des Etats et le consentement des parties concernées.

 · Intégration de plus en plus fréquente d’une forte dimension humanitaire comme ce fut le cas en Somalie, au Kosovo et en Bosnie.

Le Maroc a ainsi été sollicité, non seulement, à prendre part aux diverses missions onusiennes de maintien de la paix en Afrique (en Somalie, Angola, Congo…), mais aussi, à jouer le rôle de médiateur pour dénouer des crises africaines. Ce rôle a été particulièrement apprécié en vue de la stabilisation du bassin du fleuve Mano, grâce à la médiation réussie de Sa Majesté le Roi Mohammed VI qui organisa, en 2007, le Sommet de Rabat, parrainé par l’ONU, qui a permis la mise en place de mesures de confiance entre les pays de l’Union et le déclenchement d’une dynamique de paix.

Sa dernière action en date a concerné la Libye puisqu’il a abrité, à Skhirate, les pourparlers qui ont conduit à la nomination d’un gouvernement d’unité nationale.

En outre et sur les seize missions onusiennes actuelles de maintien de la paix, le Maroc participe à quatre d’entre elles, à savoir l’ONUCI, la MONUCI, la MINUSCA et la MONUSCO.

Quid de la MINURSO ?

Le Conseil de sécurité a décidé de créer la MINURSO le 29 avril 1991 (Résolution N° 690).

Sa mission principale consiste à vérifier le cessez-le-feu et la cessation des hostilités. Son quartier général a été installé à Laâyoune et des postes de commandements régionaux dans les secteurs Nord et Sud de nos provinces sahariennes. Un bureau de liaison a également été établi à Tindouf pour  rester en relation avec les autorités algériennes et le Polisario. 

Situation

Le dernier état de la situation rendu public par le site Internet  de la Minurso remonte au 31 janvier 2016. Le voici :

Effectifs déployés : 482 personnes au total

226 personnels en uniforme : 27 militaires

4 policiers

195 observateurs militaires

246 membres du personnel civil : 84 membres du personnel civil international

162 membres du personnel civil local

10 volontaires des Nations unies

Aspects financiers

Méthode de financement : Estimation selon un fonds d'affectation spéciale

Budget approuvé (1er juillet 2015 - 1er juin 2016) : 53.190.080 dollars

Le 17 Mars 2016
SOURCE WEB Par Libération

 

Les tags en relation

 

Les articles en relation

Météo. Enfin de la pluie!

Météo. Enfin de la pluie!

Pluies, neige et baisse des températures à partir de ce dimanche, annonce la météorologie nationale. A partir de la journée du dimanche 14 février, la ...