Dialogue stratégique Maroc - Etats Unis : La dimension africaine du Maroc mise en relief

Dialogue stratégique Maroc - Etats Unis : La dimension africaine du Maroc mise en relief

Stabilité, sécurité et opportunité, tels sont les mots d’ordre prédominants dans toute stratégie engageant des partenaires à œuvrer de concert. Dans le monde des affaires, ce sont des atouts qui garantissent la possibilité d’instaurer des relations gagnant-gagnant tous azimuts. Ces trois éléments, dont dispose le Maroc, font de lui un pays de prédilection pour les investisseurs nationaux et étrangers. C’est, en la substance, une chose sur laquelle s’accordent les acteurs institutionnels, les hommes d’affaires et opérateurs économiques américains, venus nombreux, et, faut-il le mentionner, de gros calibre, pour dialoguer avec leurs homologues marocains dans le cadre de la troisième conférence de dialogue stratégique entrepris entre le Maroc et les Etats-Unis depuis septembre 2012.

Lors du point de presse tenu, hier matin, au siège du ministère des Affaires étrangères, en marge de cette troisième édition de la « Morocco-US Business Development Conference », la ministre déléguée auprès du ministre des Affaires étrangères, Mme Mbarka Bouaïda, a précisé qu’il s’agit principalement, dans cette rencontre, de présenter le Maroc aux potentiels investisseurs américains, notamment les prospecteurs d’opportunités dans les domaines de l’énergie et de l’automobile, comme un pays où sont réunies les conditions favorables

à l’investissement et les facteurs positifs pour son développement et son extension à d’autres pays d’Afrique, d’informer les décideurs américains des derniers développements, économiques et politiques, au Maroc, et ainsi de rapprocher les entrepreneurs américains du cadre général dans lequel ils seront amenés à œuvrer pour faire fructifier leur apport en toute transparence.

La dimension africaine du Maroc a également été mise en relief, les intervenants ayant évoqué le rôle que notre pays est à même de jouer, conjointement avec ses partenaires, pour le développement économique auquel prétend le continent. Dans ce sens, dans leur Déclaration conjointe, SM le Roi Mohammed VI et le Président Barack Obama ont exprimé un intérêt certain pour la stabilité et la sécurité en Afrique, lesquelles sont tributaires du développement humain et économique.

La 3ème édition de la « Morocco-US Business Development Conference», qui a connu la participation de plus d’une centaine d’hommes d’affaires américains, dont des représentants de Ford, General Motors, Kosmos Energy, Chevron, General Electric… de hauts responsables gouvernementaux, dont le Secrétaire Adjoint au Commerce pour l’Industrie et l’Analyse, M. Marcus Jabote, et, du côté marocain, celle de hauts responsables en charge de secteurs stratégiques et de chefs d’entreprises, est conçue pour ouvrir l’horizon sur de nouvelles opportunités de commerce et d’investissement.

De fait, elle prévoit, pour aujourd’hui mercredi, des visites de sites industriels et logistiques à Tanger et Kénitra, et de la Centrale Solaire Noor I à Ouarzazate, afin que les hôtes américains se rendent compte de près des réalisations accomplies et en cours, autant d’atouts favorables à engendrer d’autres.

Le 14 Avril 2016
SOURCE WEB Par L’opinion

 

Les tags en relation

 

Les articles en relation

Acwa Power s’aligne sur Noor Midelt

Acwa Power s’aligne sur Noor Midelt

Une offre en préparation pour soumissionner au futur appel d’offres international Projet éolien Khalladi: démarrage imminent des travaux Appétit gra...