Ciblage des populations: deux cabinets conseil en appui à l'Intérieur

Ciblage des populations: deux cabinets conseil en appui à l'Intérieur

L’Intérieur sollicite deux grands cabinets de conseil pour la mise en place du registre national de la population, un outil pour mieux cibler les populations défavorisées.

Ce chantier entre dans le cadre du projet d’identification et de ciblage pour la protection sociale financé par la Banque internationale pour la reconstruction et le développement (BIRD). Il vise à établir deux registres: un registre national de la population (RNP) et un registre social unique (RSU) qui permettra à tout citoyen marocain de posséder un identifiant social.

C’est dans ce cadre que le ministère de l’Intérieur avait lancé un appel à manifestation d’intérêt pour sélectionner des consultants. Et selon nos informations, le choix s’est finalement porté sur le groupement formé par PwC Advisory Maroc & Price Water House Coopers Inde pour cette prestation qui devrait coûter plus de 12 millions de dirhams.

Le ministère de l’Intérieur justifie le recours à des consultants externes par la complexité du projet. Le registre national de la population aura en effet une double fonction. D’un côté, il s’agit d’enregistrer des individus, de mettre à jour les données les concernant et de leur attribuer un numéro d'identification unique. De l’autre, le RNP a pour fonction l’authentification automatique de l’identité de chaque individu en réponse à la demande dématérialisée des institutions s’occupant des dossiers sociaux. Ce, afin de s’assurer de l’identité des personnes concernées par les programmes.

La mise en place d’un tel système d’identification numérique représente une entreprise colossale pour le Maroc. Deux difficultés se font jour. Premièrement, du fait de son caractère intersectoriel, l’identification électronique doit être supervisée à haut niveau et donner lieu à une solide coordination entre les organismes publics. Deuxièment, l’identification numérique étant intrinsèquement technologique, elle nécessite un écosystème performant. À ce titre, la direction, la gouvernance et la technologie sont des aspects importants pour la conception et l’établissement du RNP.

C’est pourquoi la tutelle a préféré se faire accompagner dans ce vaste chantier, qui pourrait durer trois ans, par des consultants.

Le 01 Novembre 2017

Source Web Par Les Infos

Les tags en relation

 

Les articles en relation