Mohammed VI aux Emirats: les enjeux d’une visite royale

Mohammed VI aux Emirats: les enjeux d’une visite royale

Le Souverain est arrivé mardi à Abou Dhabi, pour une visite qualifiée « d’amitié et de travail aux Emirats Arabes Unis ».

La visite inattendue du roi Mohammed VI dans la région a été annoncée dans la nuit via l’agence officielle MAP, juste après le discours de la Marche verte. Le roi est accompagné du prince Moulay Ismaïl et d’une délégation officielle comprenant notamment les Conseillers Fouad Ali El Himma, Yasser Znagui et Abdellatif Menouni.

Les relations fraternelles entre le Maroc et les Emirats ne sont plus à prouver. Les deux pays partagent des dossiers régionaux et internationaux d’intérêt commun, comme la cause palestinienne, la situation au Moyen-Orient et le soutien des efforts liés à l’intégrité territoriale des deux pays.

Cette coordination porte aussi sur la question de la lutte contre le terrorisme international.

En 2014, le Maroc avait en 2014 apporté, conformément aux Hautes Instructions Royales, son soutien actif aux Emirats Arabes Unis dans leur lutte contre le terrorisme et pour la préservation de la paix et de la stabilité régionales et internationales.

Sur le plan juridique, les relations entre les deux pays sont régies par plus de 60 accords de coopération concernant les domaines industriel, de la Justice, économique, commercial et technique, des investissements et du développement, agricole, de la promotion et de la protection des investissements, fiscale, du transport aérien, du tourisme, et de la santé.

Au volet économique, les observateurs s’accordent sur le fait que le partenariat maroco-émirati continue de s’intensifier, comme en témoigne l’évolution de la coopération économique et financière entre les deux pays. Des liens raffermis en juin 2013 à travers la signature d’un mémorandum d’entente entre le Royaume et le Fonds d’Abou Dhabi pour le développement.

Le soutien économique émirati au Maroc se traduit également à travers la contribution de Aabar Investments PJS au financement du fonds d’investissement Wessal Capital, considéré comme le plus important fonds souverain en Afrique et qui finance la réalisation de grands projets structurels et de développement.

Les dernières années ont également connu une affluence significative des investissements émiratis au Maroc, opérés par de grandes institutions telles le Fonds d’Abou Dhabi pour le développement, la Société maroco-émiratie de développement, les sociétés Taqa, Etisalat et Al Maabar International Investments, et autres.

Durant sa visite, le roi Mohammed VI devrait être présent à l’inauguration du Louvre Abu Dhabi. Ce qui explique la présence du ministre de la Culture et de la Communication, Mohamed Laaraj et du président de la Fondation nationale des Musées, Mehdi Qotbi

Le président français Emmanuel Macron sera lui aussi aux Emirats les 8 et 9 novembre pour cette inauguration.

C’est donc une continuité dans le partenariat stratégique entre le Maroc et ce pays de la péninsule arabique qu’il faut voir dans cette visite royale.

Le 07 Novembre 2017

Source Web : Le Site Info

Les tags en relation

 

Les articles en relation