Transport urbain Une centrale solaire en projet pour alimenter le tramway de Casablanca

Transport urbain Une centrale solaire en projet pour alimenter le tramway de Casablanca

Projet ambitieux chez Casa Transports. La société projette de construire une centrale solaire photovoltaïque pour fournir de l’électricité aux lignes du tramway. Le projet concernera à très court terme les lignes T1 et T2 et sera élargi à moyen terme aux autres lignes de transport en commun en site propre en cours de réalisation notamment les lignes T3 et T4 et éventuellement les lignes L5 et L6 de bus à haut de niveau de service.

Le tramway de Casablanca roulera prochainement à l’énergie propre. La Société Casa Transports a lancé un appel à manifestation d’intérêt afin d'identifier les sociétés intéressées pour le financement, l’installation et la maintenance de panneaux photovoltaïques pour la fourniture d’électricité pour les lignes de tramway de la métropole. Le projet concernera dans le très court terme la ligne T1 exploitée depuis 2012 et la ligne T2 en cours de réalisation avec une mise en service prévue pour octobre 2018. À moyen terme (2021-2022), l’électricité de source photovoltaïque devra alimenter les autres lignes de transport en commun en site propre en cours de réalisation. Il s’agit des lignes T3 et T4 et éventuellement les lignes L5 et L6 de bus à haut de niveau de service. Selon Casa Transport, le projet d’alimentation du tramway en électricité de source renouvelable s’inscrit dans le cadre de la loi 13-09 sur les énergies renouvelables. Celle-ci a fixé plusieurs objectifs dont la promotion de la production d’énergie à partir de sources renouvelables, sa commercialisation et son exportation par des entités publiques ou privées. La loi prévoit également l’assujettissement des installations de production d’énergie à partir de sources renouvelables à un régime d’autorisation ou de déclaration. Selon les données de Casa Transport, les consommations des stations de tramway en basse tension sont plus ou moins comparables. Concrètement, la consommation globale s’élevait à 550.565 kWh en 2015. La consommation moyenne par station est de 22.023 kWh par an et la consommation globale moyenne par mois de 45.880 kWh en 2015. À noter que les consommations (moyenne tension) de la ligne de tramway et du centre de maintenance sont disparates allant d’un minimum de 185.757 kWh à un maximum de 4,075 millions.   La consommation projetée après extension est évaluée à 32,2 GWh contre 20,4 GWh en 2015. «Dans le cadre de sa stratégie de développement durable et de la promotion des énergies, Casa Transports avait lancé en 2016 une réflexion en vue d’étudier la possibilité d’alimenter les équipements électriques de moyenne tension des lignes de tramway par des sources renouvelables d’électricité. Cette énergie pouvant provenir en quantité limitée par l’autoproduction en installant des centrales solaires photovoltaïques dans les centres de maintenance», rappelle la société. Une première étude menée par l’entreprise a permis d’identifier l’installation d’une centrale solaire photovoltaïque en toiture sur le site du centre de maintenance de Sidi Moumen afin d’alimenter ce dernier ainsi que les différents postes d’alimentation le long du réseau de tramway des lignes 1 et 2 en électricité. L’étude de dimensionnement de la centrale a déjà été effectuée et a permis d’estimer la taille de la centrale à installer sur le site concerné. 

Le 31 Décembre 2017

Source Web : Le Matin

Les tags en relation

 

Les articles en relation