Les doctorants de la fonction publique haussent le ton

Les doctorants de la fonction publique haussent le ton

Le bras de fer entre les doctorants de la fonction publique et le gouvernement continue. Un nouveau cycle de protestations est prévu les 28 et 29 janvier.

Les tensions entre les doctorants de la fonction publique et le gouvernement s’exacerbent. Pour faire part de leur mécontentement, les employés de la fonction publique titulaires d’un doctorat ont décidé de monter au créneau et de faire part de leurs protestations en organisant deux sit-in les 28 et 29 janvier devant le ministère de l’Enseignement supérieur. C’est ce que confie le quotidien arabophone Al Massae dans son édition du week-end des 19 et 20 janvier.

Ihssane El Meskini, le président de l’Union nationale des doctorants du Maroc, a prévenu dans une déclaration au quotidien qu’une marche aurait lieu le 28 janvier.

La même association critique ce qu’elle considère comme un dénigrement des compétences des doctorants de la fonction publique qui souffrent, selon la même source, d’une véritable marginalisation.

L’Union des doctorants évoque également la lenteur administrative dans la fonction publique, ajoutant l’absence de postes et de salaires dédiés aux doctorants. Cette situation impacte sur la qualité des formations dans les établissements publics.

Le 19 Janvier 2018

Source Web : LE 360

Les tags en relation

 

Les articles en relation