Poursuite de la croissance du trafic aérien en janvier

Poursuite de la croissance du trafic aérien en janvier

Les aéroports du Royaume ont accueilli, en janvier dernier, un volume de trafic commercial de 1.687.226 passagers, soit une forte hausse de 16,49% comparativement à la même période de l'année passée, indique l'Office national des aéroports (ONDA).

La majorité des aéroports ont connu une croissance à deux chiffres, notamment Agadir Al Massira (+32,43%), Fès-Saiss (+31,41%), Marrakech Menara (+26,49%), et Tanger Ibn Battouta (+13,88%), précise-t-on.

L'aéroport Mohammed V de Casablanca, qui représente presque 45% du trafic global, a accueilli 758.209 passagers, soit plus 8,40% de l'ensemble du trafic commercial des passagers, rapporte la MAP.

Le trafic domestique a enregistré une forte augmentation de l’ordre de +21,06% par rapport à la même période de l’année 2017, soit 9 points de plus que la croissance globale du trafic.

Avec 1 513 679 passagers accueillis, le trafic aérien international a connu également une forte hausse de 15,99% par rapport à la même période de l’année écoulée.

Le marché européen reste dominant avec plus de 77% du total du trafic aérien international enregistré, avec une évolution importante à deux chiffres de l’ordre de 19,31%. De même, les segments de l’Afrique, de l’Amérique du Nord et celui de l’Amérique du Sud ont enregistré une hausse respectivement de l’ordre de 6,45%, 32,18% et 46,34%.

Le marché du Moyen et Extrême Orient a, quant à lui, connu une quasi-stagnation avec 0,12%, tandis que le marché des pays du Maghreb a enregistré une baisse de 3,51%.

Au sujet du trafic mouvements d’avions au mois de janvier, l’ONDA précise qu’il y a eu 14.950 mouvements d’avions, soit «une hausse considérable» de 11,60% par rapport à la même période de l’année précédente. La part de l’aéroport Mohammed V est de 47,06% de ce trafic, Marrakech Menara (19,73%) et Agadir Al Massira (8,54%).

D’autre part, l’ONDA souligne que le trafic des avions commerciaux ayant survolé l’espace aérien marocain a connu, durant le même mois, une baisse de l’ordre de 3,2% par rapport à la même période de l’année écoulée.

Le trafic fret a enregistré une augmentation de 7,84% par rapport à la même période de l’année précédente. Il a ainsi atteint 6.988,14 tonnes contre 6.480,31 tonnes en janvier 2017.

Le 28 février 2018

Source Web : Libération

Les tags en relation

 

Les articles en relation