Céréales: Récolte exceptionnelle de 103 millions de quintaux pour la campagne 2017-2018

Céréales: Récolte exceptionnelle de 103 millions de quintaux pour la campagne 2017-2018

S'exprimant en marge de la cérémonie de signature du nouvel accord de pêche entre le Maroc et l'Union Européenne, Aziz Akhannouch, ministre de l'agriculture, a annoncé une récole céréalière exceptionnelle de 103 millions de quintaux. Voici les détails publiés dans un communiqué du ministère.

La campagne 2017-2018 marque ainsi une progression de 7,3% par rapport à la précédente, selon les résultats définitifs issus de mesures des rendements par prélèvement au champs.

En détails, la récole de blé tendre atteint 59,1 millions de quintaux, celle de blé dur 24,2 MQ et celle d'orge 29,2 MQ.

"Cette production a été réalisée sur une superficie emblavée en céréales principales de 4,5 millions d’hectares contre 5,4 millions en 2016-17, soit -16% par rapport à la campagne précédente", indique le ministère de l'agriculture.

D'où un rendement qui atteint un niveau historique de 22,9 quintaux à l'hectare, en hausse de 27% par rapport à la campagne précédente et de 7% par rapport à l’année 2014-2015 ayant enregistré la production record de 115 millions de quintaux pour une superficie de 5,37 millions d’ha de céréales.

"La réduction de la superficie céréalière est due à l’arrivée très tardive des pluies d’automne ayant fortement raccourcit la période des semis", précise le département de tutelle. Mais la campagne a pu profiter des efforts techniques et technologiques des agriculteurs et de l'amélioration des conditions climatiques "caractérisées par l’abondance, la régularité et la bonne répartition dans l’espace et dans le temps de la pluviométrie et des températures clémentes au long de la saison culturale", ajoute le ministère.

Pour rappel, la campagne a enregistré un cumul de précipitation de 402,3 mm contre 362,6 mm pour une campagne normale, soit 11% (ou 40 mm) de plus.

L'amélioration des capacités s'est notamment traduite, lors de cette campagne, par le semis d’un million d’hectares en l’espace d’une semaine en raison du développement de la mécanisation.

De plus, l’utilisation des intrants agricoles et leur disponibilité a contribué à l'amélioration du rendement.

Le 24 Juillet 2018

Source Web : Médias 24

Les tags en relation

 

Les articles en relation

COP22 : Ce que propose le Maroc

COP22 : Ce que propose le Maroc

Le Maroc invite ses partenaires à le rejoindre dans une initiative pour l’agriculture africaine à porter jusqu’à la COP22 et au-delà. « Intitulée "AAA...