Vacances d’été au Maroc : Avion ou bateau ? Un choix toujours aussi difficile

Vacances d’été au Maroc : Avion ou bateau ? Un choix toujours aussi difficile

Pour vous aider dans vos choix de moyen de transport pour les vacances d’été au Maroc, Yabiladi a effectué une simulation de prix pour l’avion, le bateau et la voiture. Les tarifs ont été consultés en ligne le 12 juillet 2019 et les calculs ont été faits sur la base d’une famille de quatre personnes avec deux enfants.

Avec les vacances d’été qui viennent de débuter, c’est aussi un dilemme estival qui reprend pour les Marocains résidant à l’étranger (MRE). Avion, bateau, voiture ? Au départ d’Algésiras, Sète, Barcelone ? Comment les MRE se rendront-ils au Maroc cet été ?

D’après le sondage publié sur notre site relatif aux moyens de transports privilégiés par les MRE cette année, 30% des répondants (soit 192 votes) envisagent de se rendre au Maroc en avion. A titre d’exemple, un vol Paris Orly-Tanger au vendredi 19 juillet, pour deux adultes et deux enfants, est affiché à 896 euros avec la compagnie aérienne Transavia, pour un vol d’une durée de 2h40.

Depuis l’aéroport de Charleroi Bruxelles-Sud à destination de Nador, au vendredi 19 juillet également et pour deux adultes et deux enfants, le prix s’élève à 1 020 euros avec la compagnie belge TUI fly. Le vol durant cette fois 3h15.

Si l’avion à l’avantage de proposer un trajet d’une durée très courte, il faut toutefois prendre en compte que le poids des bagages est limité. De plus, une fois arrivés, les voyageurs devront louer une voiture, dont les prix dépendent du type de véhicule. Il faudra ainsi prévoir 20 à 30€ par jour pour une petite citadine.

Partir en voiture

Toujours selon le sondage de Yabiladi, 24% des répondants (soit 152 votes) comptent opter pour la traversée maritime depuis l’Espagne ou la France (via Sète), avec au préalable le trajet en voiture pour se rendre jusqu’à Sète, Barcelone, Algésiras, Motril ou Alméria.

Au départ de Paris vers Barcelone (environ 1 000 km), il faut compter 9h40 avec un coût estimé à 179 euros (79 euros de péage et 100 euros de carburant). Vers Motril (1 700 km), il faut compter 17 heures avec un coût estimé à 253 euros (82 euros de péage et 171 euros de carburant). Vers Alméria (1 800 km), la durée du trajet est estimée à environ 17 heures et le coût à 288 euros (111 euros de péage et 176 euros de carburant).

Le trajet Paris-Algésiras est le plus long (1 900 km) : il faut compter près de 19 heures de trajet avec un coût estimé à 277 euros (89 euros de péage et 187 euros de carburant). Enfin, la route Paris-Sète, dans le sud de la France, s’étend sur 754 km. La durée du trajet est de 7h30 et le coût est d’environ 124 euros (50 euros de péage et 74 euros de carburant).

Au départ de Bruxelles et à destination de Sète (1 068 km), le coût estimé est de 172 euros (72 euros de péage et 100 euros de carburant). La durée du trajet est d’environ 10 heures.

La traversée en bateau ou fast-ferry

Vient ensuite le trajet maritime, toujours calculé pour quatre personnes (deux adultes et deux enfants). Première option : en direction de Tanger Med. Depuis le port d’Algésiras, lundi 22 juillet par exemple, il faut compter 233 euros avec la compagnie maritime Trasmediterránea. La liaison maritime dure 30 minutes (14 h-14h30).

Depuis Barcelone, le coût du trajet plafonne à 650 euros avec Grimaldi Lines, départ samedi 20 juillet à 20 heures et arrivée le lendemain à 23 heures. C’est depuis Sète, en France, que le trajet est le plus long et le plus cher : au départ lundi 22 juillet à 20 heures, avec une arrivée prévue mercredi 24 juillet à 18h30, le prix est de 981 euros avec la compagnie italienne GNV.

Seconde option : en direction de Nador. Le trajet Barcelone-Nador est le plus cher et intéressera essentiellement les habitants du Rif cebtral et le reste de la région de l’Oriental. Par exemple, au départ dimanche 21 juillet à 18 heures, pour une arrivée lundi 22 juillet à 20 heures, il faut compter 545 euros avec GNV. En revanche, les trajets Motril-Nador et Almeria-Nador sont bien plus abordables.

Ainsi, pour Motril-Nador, un départ est prévu mercredi 24 juillet à 17h30, l’arrivée étant prévue le même jour à 21h30, pour un coût de 307 euros avec la compagnie maritime espagnole Naviera Armas. Enfin, pour Almeria-Nador, la même compagnie propose un départ lundi 22 juillet à 7h30 avec une arrivée le même jour à 11 heures, le tout pour 323 euros.

Pour résumé, chaque moyen de transport a ses avantages (rapidité, confort, voiture) et ses inconvénients (durée, fatigue, ou limitation de bagages) et son éventail tarifaire en cette haute saison. S’il faut compter environ 1000€ pour l’avion avec notre exemple d’une famille de 4 personnes (sans compter une éventuelle location de voiture au Maroc), la combinaison voiture+bateau variera entre 600€ (via Algeciras) et plus de 1000€ (via Sète ou Barcelone).

Le 13/07/2019

Source web Par Yabiladi

Les tags en relation

 

Les articles en relation

Effet de mode ou un business florissant

Effet de mode ou un business florissant

La saison estivale est bel et bien installée avec son lot de tendances et "Fashion". Pour tout un chacun, l'été est synonyme de repos surtout pour les é...

Pour un retour des cerveaux marocains

Pour un retour des cerveaux marocains

Lors du premier atelier thématique sur le potentiel du numérique, les experts marocains en France ont partagé leur savoir-faire. Et ils sont disposés à all...