Maroc : un projet d’envergure pour révolutionner l’industrie navale

Maroc : un projet d’envergure pour révolutionner l’industrie navale

Après s’être imposé dans l’automobile et l’aéronautique, le Maroc veut révolutionner l’industrie navale, civile et militaire. Dans ce sens, il met en œuvre un projet d’envergure.

D’un coût global d’environ 4,5 milliards de dirhams, ce programme vise à doter le Maroc d’une industrie navale de pointe à l’horizon 2030, à maintenir la flotte nationale civile et militaire, ainsi qu’à développer l’activité de démantèlement des navires et à en faire une source importante d’approvisionnement de l’industrie sidérurgique nationale. L’État, l’Agence nationale des ports (ANP) et les professionnels dans le cadre du partenariat public-privé, mobilisera cet investissement.

Dans le cadre de ce programme, de nouveaux chantiers navals seront construits après celui de Casablanca qui est dans sa phase finale. Les nouveaux chantiers navals s’ouvriront à Safi, Jorf Lasfar, Kénitra, Nador et Dakhla, tandis que ceux d’Agadir et de Tan Tan seront réhabilités, précise Al Ahdath Al Maghribia. Selon la même source, des navires militaires, de pêche, de plaisance, de charge, y seront réparés et construits.

Suite à la publication de l’appel d’offres portant sur la concession de l’aménagement, l’équipement, l’exploitation et l’entretien du nouveau chantier naval du port de la métropole, l’ANP procédera à l’ouverture des plis en mars prochain.

Le 8 Février 2020                   

Source web Par bladi

Les tags en relation

 

Les articles en relation