TSGJB BANNER

Insolite. À Sidi Ifni, les charlatans s’invitent dans la campagne électorale

Insolite. À Sidi Ifni, les charlatans s’invitent dans la campagne électorale

Les candidats et les militants du RNI à Sidi Ifni ont été surpris, il y a deux jours, par une fille qui s’adonnait au charlatanisme devant le portail du siège de leur parti. Le quotidien Al Akhbar rapporte, dans son édition du week-end (4 et 5 septembre), que plusieurs personnes ont vu cette jeune fille en train d’épancher un liquide devant l’entrée principale du siège. Son comportement suspect, surtout qu’elle n’a pas cessé de jeter des regards inquiets à droite et à gauche, a mis la puce à l’oreille des passants. Sachant qu’elle a été dénoncée, elle a pris la fuite quand des partisans du RNI ont découvert son manège et ont essayé de la rattraper.

Selon certaines sources, cette jeune fille aurait été chargée par un ou plusieurs partis concurrents de jeter un sort au RNI afin qu’il perde les élections du 8 septembre. Les candidats de la Colombe ont porté plainte contre cette «apprentie-sorcière» qui serait recherchée par la police. Il faut rappeler que les charlatans sont très sollicités pendant les élections quand des candidats font appel à eux pour les aider à gagner, à vaincre un concurrent ou à influencer leurs électeurs.

Le quotidien Al Akhbar rappelle un évènement qui s’est produit, il y a deux ans à Tan-Tan, quand plusieurs personnes s’apprêtaient à enterrer l’un de leurs proches. En creusant la tombe, ils ont découvert plusieurs feuilles blanches bien pliées et emballées où ils ont trouvé des amulettes et des talismans pleins de mots indéchiffrables, de tableaux et de noms de personnes.

Mais leur surprise a été plus grande quand ils ont trouvé parmi ces talismans un tract électoral d’un parti politique comportant les photos et les noms des membres d’une commune de Tan-Tan et de la région de Guelmim-Oued Noun datant du scrutin de 4 septembre 2015. Selon certaines sources, parmi les candidats de cette liste, l’un est devenu président d'une commune, un autre siège au parlement et d’autres sont devenus membres de la région de Guelmim-Oued Noun et des conseils provincial et communal de Tan-Tan.

Le 03 septembre 2021

Source web Par : le360

Les tags en relation

 

Les articles en relation

#AMDJGB_RNI : putsch par les urnes

#AMDJGB_RNI : putsch par les urnes

Ahmed Osman affichait un sourire éclatant ce 3 juin 1977. Ce jour-là, la TVM diffuse sa première soirée électorale. La production est approximative, l’im...

Responsabilités politiques

Responsabilités politiques

Il a fallu plus de trois semaines de désarroi dans l’opinion publique, d’attaques contre des entreprises pour que le chef de gouvernement vienne enfin deva...