Abdelhamid Addou s’est installé dans les locaux de la RAM

Abdelhamid Addou s’est installé dans les locaux de la RAM

La cérémonie de passation de pouvoir entre Driss Benhima et Abdelhamid Addou s’est déroulée ce lundi 8 février à 11 heures au siège de la RAM à Rabat. Le nouveau président doit d’abord prendre le pouls de la compagnie aérienne avant d’établir sa feuille de route.

Dans une déclaration à Médias 24, Abdelhamid Addou a confirmé avoir pris officiellement possession des lieux après la traditionnelle cérémonie de passation, qui s’est déroulée de manière cordiale avec son prédecesseur.

L’installation du successeur de Driss Benhima vient suite à sa nomination décidée lors du dernier Conseil des ministres, qui s’est déroulé à Laâyoune le 6 février dernier.

Aucun de nos interlocuteurs habituels (ministre, institutionnels, opérateurs …) n’était joignable ou désireux de commenter l’arrivée de l’ex-directeur général de l’ONMT et de la station Mogador à la RAM.

Seul le président du groupe Atlas Voyages, Othman Cherif Alami, s’est prêté au jeu en tenant d’abord à rendre hommage à Driss Benhima,ui a redressé la compagnie pendant ses 10 ans de présidence.

«Le seul point négatif restera la qualité de service à la clientèle, mais quand vous devez stabiliser une société au bord du gouffre financier, c'est d'abord le budget qualité qui pâtit en premier. Il a sauvé la compagnie en rétablissant l’équilibre des grands agrégats (kérosène, matériel, maintenance du matériel …) et en évitant les grèves paralysantes des pilotes».

Notre interlocuteur poursuit que la désignation royale de Abdelhamid Addou à la tête de la RAM ne procède pas d’un choix hasardeux, car selon lui, Addou a toutes les capacités pour réussir sa mission.

«Même si certains lui prêtent à tort le fait de ne pas avoir l’habit taillé à sa mesure pour diriger avec succès la RAM, il se fera lui-même son costume, car c’est un travailleur acharné disposant de toutes les qualités pour devenir un grand leader.

«Ce n’est pas un fanfaron, car il a la réserve modeste des gens du nord et on ne pourra vraiment juger de la qualité de son travail que sur pièce. S’il s’entoure d’une bonne équipe et accepte la concurrence intelligente d’Air Arabiya, Hamid Addou pourra apporter un vrai plus dans la relation-client (process, accueil, service …).

«A lui de trouver ses marques pour réussir de nouvelles ouvertures de lignes (Amérique du Sud et du Nord), la consolidation vers l’Afrique et l’Europe et surtout le développement du tourisme national».

Il importe donc d’attendre les résultats du premier conseil d’administration de la RAM sous la présidence Addou pour en savoir plus sur la feuille de route et sur les objectifs à moyen et long termes du nouveau président.

Le 08 Février 2016
SOURCE WEB Par Médias 24

 

Les tags en relation

 

Les articles en relation

La RAM dans le top 10 mondial

La RAM dans le top 10 mondial

Airhelp, société spécialisée dans l’accompagnement des voyageurs, notamment en matière d’indemnisation en cas de retard, annulation ou surbooking de vo...

La RAM reçoit son 5ème Dreamliner

La RAM reçoit son 5ème Dreamliner

Le cinquième appareil Boeing 787 de Royal Air Maroc s’est posé à l’aéroport Mohammed V- Casablanca ce samedi 03 décembre. L’avion immatriculé CN-RGU...

Qatar Airways dans le capital de RAM ?

Qatar Airways dans le capital de RAM ?

La compagnie aérienne Qatar Airways envisagerait d’entrer dans le capital de Royal Air Maroc. La compagnie, qui négocie actuellement l’acquisition de 49% ...