Tanger, petite capitale estivale du monde arabe

Tanger, petite capitale estivale du monde arabe

En séjour à Tanger depuis une semaine, le souverain saoudien a reçu le Roi de Bahreïn Hamad Ben Issa Al Khalifa. Le ministre de la Défense saoudien et Vice-prince héritier Mohamed Ben Salman était présent, avant de s’envoler pour Washington.

Pendant les vacances, la politique arabe garde tous ses droits à Tanger et à Tétouan, où séjournent le Roi Mohammed VI, le Roi Salman et le Prince héritier des Emirats arabes unis  Cheikh Hamdan ben Zayed Al Nahyan.

Entre le bras-de-fer entre pays sunnites et chiites au Moyen-Orient, la guerre contre Daech, le conflit au Yémen ou le dossier du Sahara, ce ne sont pas les sujets qui manquent.

La résidence du souverain saoudien à Tanger a notamment accueilli cette semaine une rencontre officielle entre les souverains saoudien et bahreïni, avant que celle-ci ne soit élargie à leurs proches collaborateurs, dont le Vice-prince héritier et ministre de la Défense saoudien Mohamed Ben Salman.

Quelques heures plus tard, Mohamed Ben Salman s’envolait pour la base d'Andrews près de Washington, où se tient jusqu’à ce jeudi un sommet des pays de la Coalition anti-Daech.

Au lendemain des attentats de Médine et de La Mecque du mois de juin dernier, revendiqués par Daech, Riyad a décidé d’accroître sa contribution aux efforts militaires de la Coalition malgré ses engagements au Yémen. Des chasseurs-bombardiers de l’armée de l’air saoudienne sont désormais stationnés sur la base turque d’Incirlik.

Le Roi Salman d’Arabie saoudite et le Prince émirati Cheikh Hamdan ben Zayed Al Nahyan ont choisi pour le deuxième été consécutif de faire de Tanger et de la région du Nord leur lieu de villégiature estival.

tanger-ete

Si le yacht royal saoudien mouille dans les eaux du port de Tanger, celui du prince émirati est amarré au large de la station balnéaire de Kabila (photo). Il s'agit du Yas, célèbre yacht de 141 mètres, le 8e au monde par la taille.

En quelques étés, le Nord du Maroc se transforme en un concurrent sérieux des côtes de la Costa del Sol ou de la Côte d’Azur, auparavant très prisées par les princes arabes. La sécurité, la discrétion et le confort constituent les principaux critères de choix des lieux où l’on peut se reposer, tout en suivant les dossiers nationaux et internationaux.

La région propose chaque été une offre hôtelière de meilleure qualité, avec l’ouverture des hôtels Hilton et Sofitel cette année, en attendant les Ritz-Carlton et autres Banyan Tree, annoncés pour l’hiver 2016 et le printemps 2017.

L’offre en animation et en restauration est également en amélioration sur l’ensemble de la région, sans oublier un environnement naturel beaucoup plus préservé que sur les côtes espagnoles ou méridionales françaises.

Tanger, qui était devenue la capitale d’été du royaume dès le début des années 2000, avec notamment une célébration des fêtes du Trône sur la région été après été, séduit de plus en plus les représentants du Golfe. Ils y trouvent sécurité, confort, bon accueil, températures clémentes et temps de vol réduits vers les capitales européennes ou nord-américaines.

Le 22 Juillet 2016
SOURCE WEB Par Atlas Info

Les tags en relation

 

Les articles en relation