TSGJB BANNER

Fès/Mixité: Après le tollé, la mairie se désavoue !

Fès/Mixité: Après le tollé, la mairie se désavoue !

Coup de théâtre cet après-midi au conseil communal de Fès. Après la polémique suscitée par l'approbation de l'arrêté communal interdisant la mixité dans les salons de coiffure et centres de beauté, et qui a été révélé par L'Economiste (Voir "Interdiction de la mixité... à Fès"), le maire PJD, Driss El Azami se rétracte. Par voie de communiqué, il précise que "son conseil n'est pas contre la mixité dans les Spas et salons de massages". En tout cas, son arrêté dit autrement. "La session du mois de février tenue hier était l'occasion d'approuver plusieurs grands projets en faveur de la ville", ajoute le maire.

Le 01 Février 2017

SOURCE WEB Par  L’économiste

Les tags en relation

 

Les articles en relation

Fès reçoit ses Trophées

Fès reçoit ses Trophées

Samedi 28 janvier 2017, la ville de Fès a accueilli la cérémonie de remise du trophée de l’édition 2016 du concours «Région préférée des internautes...

Fès-Tourisme: Colère contre El Azami

Fès-Tourisme: Colère contre El Azami

Les opérateurs touristiques de la ville de Fès sont très en colère. Alors qu’ils attendaient à ce que le député- maire, Driss El Azami El Idrissi, réc...