Tourisme: Marrakech fait du forcing au Top Resa

Tourisme: Marrakech fait du forcing au Top Resa

Objectif: renforcer la visibilité sur la France

Plus de lignes aériennes, co-marketing, promotion digitale… les mesures de relance

Marrakech est la destination privilégiée des touristes français, avec 53% du total des nuitées passées au Maroc en 2015

La grand-messe du tourisme IFTM/Top Resa démarre aujourd’hui 20 septembre à Paris pour 4 jours. Ce salon qui marque aussi la rentrée de la saison touristique est une occasion pour les tour-opérateurs de lancer leurs brochures d'hiver et de faire la promotion des destinations. Les professionnels du tourisme nationaux sont aussi en force à ce rendez-vous pour juguler les effets d'une conjoncture régionale morose. Dans leur bagage, des brochures pour présenter la destination mais aussi un plan de relance, comme des nouvelles lignes aériennes, le co-marketing avec les TO et opérateurs français, une promotion digitale… Ce sont là les principales mesures sur lesquelles veut se baser l’ONMT pour relancer le secteur du tourisme dans les marchés traditionnels. En chute depuis deux ans, le marché français accuse une baisse de 5% des arrivées et de 12% des nuitées par rapport à 2015. Un repli qui perturbe sérieusement l’activité touristique dans des villes comme Agadir et Marrakech. C’est que l’Hexagone représente près de 40% des arrivées et des nuitées touristiques et que des baisses pareilles sont bien ressenties chez les hôteliers et les voyagistes. Il faut dire que le nombre de voyages des Français est en baisse dans l’ensemble des destinations mondiales. En 2015, les voyages des Français à l’étranger ont atteint 23,8 millions avec une baisse de -3,6% par rapport à 2014. L’Europe reste la principale destination des touristes français, car en plus de l’Espagne et l’Italie, les régions touristiques de l’Europe du Sud (le Portugal, la Grèce et la Crète...) ont reçu un surcroît de visiteurs français et profitent largement de la baisse durable des voyages vers l’Afrique. Marrakech, dont l’Hexagone représente 53% de ses nuitées, fait cette année du forcing sur le salon IFTM/Top Resa. La ville y participe avec une forte délégation d'opérateurs menée par le Conseil régional du tourisme. Objectif: présenter les atouts de la ville aux opérateurs français mais aussi au marché international comme les produits Spa et espaces de remise très prisés par la clientèle. Le second objectif est d'intensifier le marché au niveau de l'incentive. Enfin, le CRT compte bien faire la promotion «écologique» aux côtés de l’ONMT d’autant plus que la ville ocre accueille la conférence climatique en novembre prochain. L’Office veut capitaliser sur cet événement pour donner plus de visibilité aux différentes destinations touristiques marocaines, notamment via l’initiation d’évènements avant, pendant et après la COP22.

Le 20 Septembre 2016
SOURCE WEB Par L’économiste

Les tags en relation

 

Les articles en relation

Fès : Manifestation

Fès : Manifestation "contre la crise"

Brassards rouges et verts sur les bras et slogans hostiles aux responsables de la ville de Fès. Quarante personnes environ ont manifesté, hier 29 novembre, à...

Fouad Chraibi jette l’éponge

Fouad Chraibi jette l’éponge

Le Président de l’Association nationale des investisseurs touristiques – Anit- vient de démissionner de son poste. A l’origine de son départ, un vrai ...