Covid-19 : La profonde crise du secteur touristique national…

Covid-19 : La profonde crise du secteur touristique national…

Le nouveau coronavirus SARS-Cov2 à l’origine de la maladie Covid-19 continue sa propagation dans tous les pays du monde, touchant ainsi plus de 3,3 millions de personnes et causant plus de 230 000 morts dans le monde au 1er mai 2020.

Parmi les pays les plus touchés figurent les Etats-Unis, l’Espagne, l’Italie, le Royaume Uni, la France, l’Allemagne, la Turquie, la Russie, l’Iran, le Brésil, la Chine, le Canada et la Belgique. Ces 12 pays représentent 80% des cas de contamination et 88% des morts dans le monde.

Une étude menée par Zoubir Bouhout, un professionnel du secteur, démontre l’ampleur de la crise dans laquelle est engloutie le tourisme, aussi bien mondial que national.

D’après lui, la situation ne risque pas de s’améliorer, compte tenu de la crainte du déclenchement d’une « deuxième vague » de coronavirus dans le monde, suite à un recours hâtif et/ ou démesuré au déconfinement, d’autant plus que les zones les plus touchées sont les régions les plus émettrices de touristes : l’Europe avec 672,3 millions de touristes, l’Asie avec 358,7 millions et les Amériques avec 235 millions de touristes, soit 90,36% du total du tourisme émetteur qui a atteint 1, 4 milliard de touristes en 2019. A eux seuls, les Chinois (1,3 milliard d’habitants) ont effectué 149,7 millions de voyages à l’étranger en 2018. Ils sont suivis par les Allemands et les Américains respectivement (108,5 et 92,6 millions de départs en 2018).

Et de conclure que l’impact sur le secteur touristique n’est plus à démontrer. Le virus Corona ne cesse de malmener un secteur dont ses principaux émetteurs, en l’occurrence les Européens, sont dans toujours dans la tourmente.

Les principales conclusions de son analyse révèlent une crise profonde que le secteur traverse à cause du Covid-19 : 8,3 millions d’arrivées perdues, dont 3,89 millions de MRE, 4,45 millions d’arrivées TES, et 3,7 millions pour l’aérien ; des pertes de recettes en devises à hauteur de 49,7 MMDH, un manque à gagner de 11 MMDH pour le transport aérien ; des pertes également de 11,1 millions de nuitées, dont 4,1 millions pour le tourisme interne, soit un manque à gagner de 3,58 MMDH. Au tota, les pertes de recettes hors aérien sont estimées à 53,4 MMDH, soit un total de presque 65 milliards de dirhams.

Et de conclure que 2020 sera certainement une année de récession de l’économie nationale. En effet, en plus d’une mauvaise récolte céréalière, la pandémie a causé selon une enquête du HCP l’arrêt total, partiel ou temporaire de 57% de l’ensemble des entreprises du tissu économique au début du mois d’avril. Le HCP annonce également que 89% des entreprises qui opèrent dans les secteurs de l’hébergement et la restauration, 76 % des entreprises du textile et du cuir, 73 % des entreprises du secteur des industries métalliques et mécaniques et 60 % des entreprises spécialisées dans la construction sont à l’arrêt, avec des répercussions négatives sur l’emploi (726.000 réductions de postes).

Le 04/05/2020

Source Web Par lnt

Les tags en relation

 

Les articles en relation