Club des Femmes du Tourisme : Une naissance sous la bonne étoile

Club des Femmes du Tourisme : Une naissance sous la bonne étoile

C’est fait ! La naissance du Club des Femmes du Tourisme s’est faite dans l’aisance, avec un parrain estimé et apprécié par la communauté professionnelle, Si Mohamed Benamour, l’une des clefs de voûte de l’industrie touristique, pour ne pas dire l’un des porte-paroles les plus écoutés.

Au départ, l’idée était simple mais légitime : réunir les femmes du tourisme autour d’une action commune : servir les intérêts professionnels des membres du club, tout en agissant pour les droits éthiques, sociaux et de formation, afin d’intégrer les métiers du tourisme en bonne connaissance de cause.

Cela semble bien parti pour le collectif féminin, puisqu’il compte des valeurs sûres de l’industrie touristique nationale, avec comme présidente et chef de file, Mme Fathia Bennis, patronne de Maroclear et première femme à diriger l’ONMT. Un bon choix, vu son charisme, son haut sens des valeurs humaines et le respect que lui vouent professionnels et officiels. D’ailleurs, la cérémonie de lancement du Club, le 12 octobre à La Tour Hassan Rabat, a été honorée par la présence du Conseiller de SM Le Roi, M. André Azoulay, Fathallah Oualalou, ancien ministre du Tourisme et des Finances, etc. Bien entendu, la brochette de femmes qui composent le Bureau du Club ne manque pas non plus d’intérêt et mérite tout autant le respect.

La cérémonie de lancement a été solennelle, animée par Farida Moha, qui a ajouté de la féminité à la séance, avec le tact et l’élocution qu’on lui connaît. Le premier à prendre la parole était Mohamed Benamour qui a déclaré qu’il avait suivi toutes les péripéties préludant à la naissance du Club depuis que l’idée de création lui fut soumise par sa fondatrice Ahlam Jebbar dont il n’a pas oublié, en passant, d’en vanter les mérites. Il a, par la même occasion, rappelé que la femme professionnelle du tourisme demeure un acteur incontournable de développement à l’instar des autres secteurs économiques et sociaux du pays, appelant le collectif professionnel à contribuer au rayonnement du Club de la manière qu’ils jugent idoine, comme il ne cesse de le faire lui-même.

L’intervention de la présidente, Fathia Bennis, quant à elle, s’est voulue pointilleuse sur la situation de la femme dans le tissu touristique national, en mettant en exergue le rôle moteur qu’elle joue et peut jouer  même si son taux de représentativité sur la scène touristique n’est pas aussi fameux et à possibilités d’évolution limitées : 30% dans le secteur de l’hôtellerie et 40% dans les agences de voyage, pour un taux de féminisation total de 25,9%.

D’où, d’après elle, une rectification du tir, mission justement du Club qui « œuvrera à préconiser des actions en faveur d’une plus grande participation, ainsi qu’une discrimination positive favorisant leur reconnaissance et leur valorisation dans ce secteur. Plus qu’une simple action citoyenne, ce club se veut une plateforme d’échange et une force de proposition à même d’encourager les vocations et de créer une saine émulation dans le secteur. Le Club aspire, de même, au développement d’un tourisme équitable respectueux des femmes et des hommes travaillant dans le secteur, la promotion des échanges d’expérience et des mises en relation avec d’autres organisations poursuivant les mêmes objectifs au niveau national et international, l’organisation des événements et des formations au pro?t des femmes du secteur, ainsi que l’accès de ses membres à tout savoir, savoir-faire et bonnes pratiques. Ce club s’assigne également pour objectifs la contribution au développement de l’industrie touristique, la promotion des valeurs d’un tourisme durable, solidaire et accessible à tous, l’amélioration des conditions de travail de la femme dans le secteur du tourisme et, plus particulièrement, pour la promotion de l’image de la femme marocaine œuvrant dans le secteur. Pour y parvenir, nous n’hésiterons pas à frapper aux portes pour faciliter l’insertion professionnelle des femmes dans les métiers du tourisme, leur donner l’occasion de s’affirmer, mais aussi d’évoluer», a précisé Mme Bennis.

Largement applaudie tout autant que le parrain du Club, Mme Fathia Bennis qui avait tenu à rappeler qu’elle n’avait pas hésité à accepter la présidence quand elle lui a été proposée, dit croire pleinement dans le potentiel des femmes du collectif. Relayée en cela par Abderrafie Zouiten, Dg de l’ONMT qui dit apporter son soutien au Club, en soulignant tout de même que la parité dans l’Office est suffisamment respectée, tant au Maroc qu’au niveau de certaines délégations à l’étranger. Même constat révélé par Hamid Bentahar, vice-président d’AccorHotels Afrique, qui manifeste son engagement aux côtés du Club, tout en précisant que ses équipes sont largement composées de ressources féminines.

Prenant à son tour la parole, Omar Kabbaj, Président de Hyatt Regency et d’Interedec précise que la représentativité de la femme dans ses entreprises est d’un taux appréciable. De son côté, Samir Sahraoui, Président de Chorus Consulting et ancien Dg de l’ONMT, s’est voulu éloquent comme à son habitude en déclarant que la femme est imparable dans la réussite de toute action entreprise ou, encore, Fouzi Zemrani qui a reconnu que la CNT regrette amèrement le départ de Hayat Jabrane, la seule femme que comptait la confédération, en espérant que la prochaine mouture électorale de la CNT débouche aussi sur des ressources féminines.

Point d’orgue de la cérémonie, la prise de parole par Ahlam Jebbar, fondatrice du Club. Nettement sous le coup de l’émotion, cette dernière  a tenu à mettre en valeur d’abord ses consoeurs en déclarant que sans leur attachement aux objectifs fondateurs du club, la naissance du Club  des Femmes du Tourisme n’aurait pas connu un tel succès, confortée par la présence de plusieurs têtes de file du tourisme national, tout en adressant un vibrant hommage au parrain Mohamed Benamour dont le soutien, précise t-elle, a été déterminant dans la naissance du Club.

Par ailleurs, elle reconnaît que les femmes arrivent difficilement à décrocher le haut du podium dans les métiers du tourisme. « C’est pourquoi nous avons établi un plan d’actions dont la première initiative sera le lancement d’une campagne de communication pour la valorisation des métiers du tourisme de la femme. Nous allons réaliser des capsules à partir de témoignages de success-stories que nous partagerons sur les réseaux sociaux. En même temps, nous pensons organiser des cycles de formation au profit de femmes en situation précaire dans le cadre d’un partenariat entre associations, organismes spécialisés et groupes hôteliers. Une fois formées, nous irons voir nos partenaires pour qu’ils leurs offrent des contrats de travail », explique t-elle.

Il faut reconnaître que tous les intervenants, conciliés à la cause du nouveau Club, ont été unanimes quant à l’implication effective de la femme dans l’action touristique. Ils disent compter sur ses figures de proue :

– Fathia Bennis, Présidente.

– Ahlam Jebbar – Première Vice Présidente.

– Hayat Jabrane – Vice Présidente.

– Rkia Alaoui – Vice Présidente.

– Mounia Melhaoui – Secrétaire Générale.

– Soumia Chraïbi – Secrétaire-Générale Adjointe.

zouitenf

Benamour

club-femme-t

club-femme-t2

club-f

bentaher

club-tourisme

zemrani

femme-tourisme

femme-tourisme-club

tourisme-feme-club2

femme-touirsme

club-de-tourisme-femme-maroc

Le 14 Octobre 2017

Source Web Par Voyages Affaires Et Luxe

Les tags en relation

 

Les articles en relation

Omra: Fin de la gratuité du visa

Omra: Fin de la gratuité du visa

La mesure risque d’être dissuasive surtout pour les clients du produit social Une sortie de devises supplémentaire d’environ 429 millions de DH L’...

Safi : Précisions nécessaires

Safi : Précisions nécessaires

Quand j’ai parlé de ville rebelle, ce n’était pas pour célébrer la contestation, ni y appeler. Ceux qui me connaissent savent que j’ai bien vieilli et...