A quoi va ressembler la Promenade de la Mosquée Hassan II à Casablanca

A quoi va ressembler la Promenade de la Mosquée Hassan II à Casablanca

Le cabinet Lemay, la plus importante firme d’architecture, de design et d’aménagement urbain du Québec, a communiqué ce jeudi 23 février sur l’aménagement de la promenade maritime de la Mosquée Hassan II et de la Corniche de Ain Diab. Ce cabinet a en effet remporté ce concours international et sera, avec la société marocaine Géodata, le maître d’œuvre de ce projet.

Ce projet d’une valeur de 200 MDH fera place à une nouvelle Promenade Maritime de la Mosquée Hassan II et à la revitalisation de la corniche d’Ain Diab, tout le long d’un littoral totalisant 5 km.

Il fait partie du catalogue de projets verts et récréatifs de Casablanca, notamment les projets de réhabilitation et de mise à niveau du parc de la Ligue Arabe, de réaménagement de l'ancien parc zoologique de Aïn Sebaâ, d'aménagement paysager et récréatif de la forêt de Bouskoura-Merchich, de traitement paysager de l’autoroute urbaine A3, et de réaménagement des Places Rachidi et Mohammed V- Est.

“Ce nouveau succès confirme l’excellence de notre expertise en conception intégrée et l’attrait international pour une proposition fondée sur un design qui a un impact direct sur le bien-être de la collectivité et des générations futures“, souligne Louis T. Lemay, président et facilitateur de l’excellence, dans un communiqué publié ce jeudi.

Ce projet est “le fruit du travail concerté d’une équipe transdisciplinaire de Lemay, composée d’experts en développement international, en développement durable, en architecture, en architecture de paysage, en design urbain et en design graphique“, souligne le communiqué.

La proposition de Lemay s’est classée en tête du palmarès, devant six autres candidatures de firmes réputées des États-Unis, d’Europe et d’Australie, selon la même source. Pour les fins de ce projet, Lemay a collaboré avec la firme marocaine Geodata, spécialisée en topographie et en ingénierie.

Un littoral plus attractif

“Le nouvel aménagement urbain et paysager contribuera au développement de la mobilité tout au long de la corniche et au renforcement de l’attractivité du littoral de Casablanca, dans un esprit de modernité, de durabilité et d’innovation dans une série stratigraphique littorale“.

La première séquence du projet avait été lancée par le Roi Mohammed VI le 20 décembre dernier. Elle consiste en la réalisation d’un parc urbain ouvert au public et d’une corniche tout au long de la digue d’El Hank.

Les aménagements offriront aux citoyens et aux visiteurs de Casablanca une diversité d’usages complémentaires regroupés en trois pôles: un pôle festif, un pôle balnéaire et un pôle naturel. Ils pourront ainsi profiter de nouveaux espaces de détente, de lieux de promenade et d’aires de pratiques sportives en plein air, le tout en milieu urbain, avec vue imprenable sur l’océan Atlantique.

"Inspiré du jardin islamique classique à étages, le concept propose une véritable procession de la Ville vers la Mer, scénarisée par une promenade du citoyen au travers d’une série d’aménagements disposés en strates paysagères", explique le cabinet, joint au téléphone par Médias24.

L’inauguration de la première phase de la Promenade Maritime de la Mosquée Hassan II est prévue pour la fin 2017, et l’ouverture de la corniche de Ain Diab est quant à elle planifiée pour 2018.

Le développement durable est au cœur de l’approche Lemay. Parmi les stratégies les plus porteuses, on compte l’implantation d’un système de tramway électrique en complémentarité avec la toute première piste cyclable du littoral de Casablanca ainsi qu’un système de traitement des eaux grises par l’entremise de jardins biofiltrants.

Le 24 Février 2017

SOURCE WEB Par Médias 24

Les tags en relation

 

Les articles en relation

Casa Marina : Le mall de trop ?

Casa Marina : Le mall de trop ?

Annoncé pour le début d’année, Casa Marina Shopping Center n’a toujours pas ouvert ses portes. Le signe de la fragilité d’un secteur en pleine efferve...