LIVE - Royaume-Uni : Attaque à Westminster

LIVE - Royaume-Uni : Attaque à Westminster

21:00  Arrestation au lendemain de l'attaque

Les services de sécurité ont annoncé l'arrestation de huit personnes, privilégiant la piste du "terrorisme islamiste" dans son enquête.

19:00 L'auteur de l'attaque identifié

La police britannique a révélé l’identité de l'auteur de l'attaque . Il s'agit de Khalid Masoud, 52 ans, un ressortissant britannique né dans le Kent (sud-est de l'Angleterre). " il était connu de la police pour une série de condamnations antérieures pour agressions (..), possession d'armes et désordre public", ajoute la même source, indiquant que Masoud "n'a jamais été condamné pour des délits terroristes". Lors de son intervention à la Chambre des Communes, Theresa May a dit que l'auteur de l'attaque contre le Parlement britannique était un "extrémiste connu des services de renseignement" sans donner plus précisions sur son identité.

18:25 Deux personnes blessées dans l'attentat de Londres sont "entre la vie et la mort", et cinq se trouvent dans un "état critique", a annoncé la police londonienne.

12:35 L'attentat revendiqué

Le groupe terroriste Daesh a revendiqué l'attaque de Londres par le canal de son organe de propagande Amaq

11:30 L'assaillant était connu des services secrets

La Première ministre britannique Theresa May a confirmé aujourd’hui devant le parlement que l’auteur de l’attaque était né en Grande-Bretagne et avait été surveillé par le MI5 pour "des soupçons d’extrémisme violent". Mais étant juste "une figure secondaire", il n’était plus dans le radar des services de renseignement lorsqu’il est passé à l’acte.

08:00 Premières arrestations

La police britannique a procédé aujourd’hui à sept arrestations liées à l’attentat à six adresses différentes dans le pays. Pour rappel l’attaque a fait, outre l’assaillant, 3 morts : un policier de 48 ans, un homme d’une cinquantaine d’années et une femme d’une quarantaine d’années ainsi que 29 blessés, dont 7 dans un état critique. Scotland Yard a annoncé hier soir que la piste du "terrorisme islamiste" était privilégiée.

attaque_londre

21:20 Le niveau d'alerte reste inchangé

La Première ministre britannique, Theresa May, a indiqué que le niveau d’alerte terroriste au Royaume-Uni restait inchangé malgré l’attentat meurtrier ayant frappé Londres. Ce niveau est fixé depuis août 2014 à "grave", le quatrième sur une échelle de 5.

19:45 Nouveau bilan

Le bilan de l’attaque terroriste qui a ensanglanté la capitale britannique s’est alourdi à 4 morts (dont l’assaillant) et une vingtaine de blessés.

L’homme a apparemment agi seul, a déclaré le chef de l’antiterrorisme britannique. Il a d’abord fauché des piétons (tuant 2 d’entre eux) sur le pont de Westminster au volant d’une voiture avant de stopper sa course et d’emboutir le véhicule contre des barrières juste devant le Parlement.

Armé d’un couteau, il a ensuite réussi à s’introduire dans l’enceinte du Parlement avant d’être abattu par la police dans une cour intérieure au pied de Big Ben. Il a néanmoins eu le temps de poignarder un policier à mort juste avant qu’il ne soit neutralisé.

La Chambre des Communes, qui était en séance au moment des faits, a interrompu ses travaux et les députés ont été confinés. Elle devrait reprendre ses travaux normalement jeudi.

Pour rappel, cette attaque est survenue un an jour pour jour après les attentats de Bruxelles, qui avaient ensanglanté l’aéroport Zaventem ainsi qu’une station de métro proche des institutions européennes, faisant 32 morts.

17:30 Ce que l'on sait de l'attaque de Londres

L’attaque a eu lieu en début d’après-midi devant le Parlement de Westminster, en plein cœur de Londres.

Selon plusieurs témoins, l’assaillant présumé a d’abord renversé plusieurs piétons sur le pont de Westminster menant au Parlement et à Big Ben. La BBC a fait état de "quatre à douze personnes blessées", dont certaines ont été rapidement traitées sur le pont, fermé à la circulation.

Après avoir embouti son SUV gris sur le bas-côté de la rue, l’homme a couru vers les grilles du Parlement avant de poignarder un policier. La police a fait feu sur lui alors qu’il essayait de s’attaquer à un deuxième officier.

Pour rappel, le niveau d’alerte terroriste au Royaume-Uni est fixé depuis août 2014 à "grave", le quatrième sur une échelle de 5. À la suite des attentats de novembre 2015 en France, la police avait annoncé le déploiement de 600 policiers armés supplémentaires à Londres, portant leur nombre à 2.800.

17:25 Le ministère français des Affaires étrangères annonce que 3 Français ont été blessés à Londres. Tous sont des élèves du lycée Saint-Joseph de Concarneau qui effectuaient un voyage scolaire.

17:00 "À l’heure où je m’exprime, je ne suis pas sûr que des Français ne soient pas concernés par l’attaque de Londres" François Hollande

16:25 Un premier bilan

Une femme est morte dans l’attaque survenue cet après-midi au parlement britannique et à ses abords et plusieurs blessés sont dans un état très grave, a déclaré un médecin hospitalier.

16:00 Plusieurs témoins interrogés par les médias britanniques ont vu un homme franchir les grilles d’entrée du parlement en courant et en brandissant un couteau. La police a dégagé la foule sur le pont, précisant que le lieu "n’était pas sûr". La station de métro de Westminster a également été fermée selon un porte-parole de la régie Transport for London.

15:40 La police évoque une attaque "terroriste"

 15:20 L'assaillant neutralisé

L’assaillant, qui avait poignardé un policier dans l’enceinte du parlement, a été atteint par les tirs des policiers a fait savoir David Lidington, le dirigeant de la Chambre des Communes. La Première ministre britannique, Theresa May, est saine et sauve, a annoncé un porte-parole.

15:12 Mouvement de panique devant le parlement britannique au centre de Londres. Une dizaine de personnes au moins ont été blessées cet après-midi sur le pont de Westminster selon un photographe de Reuters présent sur place. Des détonations et des coups de feu ont également été entendus.

Le 22 Mars 2017

SOURCE WEB Par L'économiste

Les tags en relation

 

Les articles en relation