Céréales L’ONICL à la recherche de 132.000 tonnes de blé tendre

Céréales L’ONICL à la recherche de 132.000 tonnes de blé tendre

Souss-Massa arrive en tête des régions qui absorberont le blé demandé avec 23,78% du volume global.

L’Office national interprofessionnel des céréales et des légumineuses (ONICL) est à la recherche de blé tendre pour les minoteries industrielles. Il vient de lancer un appel d’offres de différentiel de prix pour l’approvisionnement de 132.000 tonnes de blé tendre destiné à la fabrication de farines subventionnées. Souss-Massa arrive en tête des régions qui absorberont ce volume, avec 23,78%. Casablanca lui emboite le pas avec 22,46% alors que la région de Fès-Meknès arrive 3e avec 15,15%. Pour sa part l’Oriental, compte pour 9,2%. Dans cette région, Oujda se taille la part du lion avec 6.500 tonnes.

Le prix d’achat du blé tendre étant fixé par l’État à 258,80 DH le quintal nu de qualité standard, le différentiel de prix correspond à un rabais à verser à l'ONICL ou à une majoration à payer au titulaire par rapport au prix de cession à la minoterie industrielle. «Cet appel d'offres est ouvert aux opérateurs exerçant la profession du commerce des céréales et des légumineuses ayant déposé auprès de l'ONICL, contre récépissé, une déclaration d'existence, et ce, conformèrent aux dispositions de l'article 11 de la loi 12-94 relative à l'ONICL et à l'organisation du marché des céréales et des légumineuses», précise l’Office. Les soumissionnaires sont tenus de déposer un cautionnement provisoire de 5 DH par quintal couvrant la quantité totale maximale pour laquelle le soumissionnaire souhaite être retenu. «Le délai de réalisation de tout lot ou fraction de lot de cet appel d'offres ne peut dépasser 90 jours», souligne l’ONICL. L’ouverture des plis relatifs à cet appel d’offres est prévue pour le 3 avril prochain.

Le 24 Mars 2017

SOURCE WEB Par Le Matin

Les tags en relation

 

Les articles en relation

L’import des céréales explose de 40%

L’import des céréales explose de 40%

Au terme du 1er trimestre, les importations ont porté sur 22 millions de quintaux, marquant ainsi une forte hausse de 40% par rapport à la même période de l...