Lesieur Cristal : L’huile d’olive peine à l’export

Lesieur Cristal : L’huile d’olive peine à l’export

"Les prix de l’huile d’olive marocaine ne sont pas compétitifs à l’international, ce qui a fait que nous avons enregistré un recul des exportations l’année dernière". Pour le patron de Lesieur Cristal, Samir Oudghiri Idrissi, qui présentait les résultats annuels de la société, les prix de l’huile d’olive restent très élevés. Ils ont augmenté environ de 30%, alors que la campagne a été très faible avec 70.000 tonnes produites en 2016 contre 120.000 tonnes en 2015. "Nous ne couvrons actuellement que 20% de nos besoins en huile d’olive, car nous ne disposons que d’une superficie cultivable de 1.500 hectares", précise Samir Oudghiri. Si l’objectif de la société est d’arriver à 3.000 hectares, "il est toutefois difficile de trouver des terrains".

Le 30  Mars 2017

SOURCE WEB Par L’économiste

Les tags en relation

 

Les articles en relation