La liste des compagnies aériennes qui stoppent ou réduisent leurs vols vers la Chine

La liste des compagnies aériennes qui stoppent ou réduisent leurs vols vers la Chine

Alors que la propagation du nouveau coronavirus se poursuit à travers le monde, les compagnies aériennes suspendent les unes après les autres leurs opérations en Chine. La dernière en date, Air France, a arrêté ses vols cet après-midi.

Les compagnies qui ont suspendu tous leurs vols vers la Chine          

Air France

Cet après-midi, la compagnie tricolore a pris la décision de suspendre toutes ses liaisons au départ et en provenance de la Chine jusqu'au 9 février prochain, après avoir annoncé hier soir la réduction de ses opérations à destination de Pékin (10 vols hebdomadaires) et de Shanghai (13 vols par semaine). Tous les vols entre Paris et Wuhan, épicentre de l'épidémie du nouveau coronavirus, avaient été arrêtés dès le 22 janvier.

British Airways

La compagnie aérienne britannique est la première compagnie européenne à avoir annoncé mercredi la suspension de tous ses vols vers la Chine continentale. British Airways dessert notamment Pékin et Shanghai au départ de Londres. À noter que cette suspension ne touche pas (encore) les vols vers Hong Kong.

Lufthansa

Le groupe allemand a annoncé aujourd'hui la suspension de tous ses vols à destination de la Chine jusqu'au 9 février. Cette suspension touche toutes les compagnies du groupe, Lufthansa, Swiss et Austrian Airlines.

Air Austral

La compagnie a annoncé cet après-midi la suspension de ses vols entre La Réunion et Canton du 8 février au 1er mars 2020. "La compagnie, qui suit de près en lien avec l'ARS [l'Agence régionale de santé, NDLR] l'évolution de la situation, décidera à la mi-février d'une éventuelle reconduction de cette mesure", explique Air Austral dans un communiqué.

KLM

La compagnie néerlandaise et soeur d'Air France suspend à partir de jeudi ses vols vers Chengdu et Hangzhou, et réduit le nombre de ses vols hebdomadaires vers Shanghai de 11 à sept. Et à partir de vendredi, KLM cessera de desservir la ville de Xiamen par liaison directe, le tout, comme sa partenaire Air France, en raison d'une baisse de la demande.

Iberia

Le transporteur espagnol suspend jusqu'à nouvel ordre sa desserte de Shanghai, sa seule destination en Chine. Cette décision entre en application dès demain.

El Al

La compagnie nationale israélienne a annoncé jeudi soir la suspension des vols vers Pékin face à la propagation du nouveau coronavirus en Chine. Cette décision est valable jusqu'au 25 mars prochain inclus. Les vols vers d'autres destinations en Chine se poursuivent comme d'habitude.

Ukraine International Airlines

Tous les vols vers la Chine de la compagnie sont suspendus jusqu'au 28 mars 2020.

Lion Air

La compagnie indonésienne dessert aujourd'hui 15 destinations en Chine, en propre ou via sa filiale Batik Air. Les vols seront suspendus à compter du 1er février.

Ural Airlines

La compagnie russe suspend tous ses vols vers la Chine jusqu'à nouvel ordre. Ural Airlines travaille pour plusieurs grands TO chinois et elle relie notamment la Chine à Paris, via la Russie.

Air Seoul

La low-cost sud-coréenne a suspendu la totalité de ses vols vers la Chine.

Air KBZ, Myanmar Airways International et Myanmar National Airlines

Les trois compagnies birmanes cessent leurs rotations vers la Chine à partir du 1er février.

 Les compagnies qui ont réduit le nombre de vols vers la Chine

Air Canada

La compagnie canadienne annule une partie de ses vols vers la Chine, en raison de la baisse de la demande. Air Canada assure 33 vols par semaine entre le Canada et la Chine.

American Airlines

Le groupe états-unien a interrompu ses vols en raison de la "baisse signficiative de la demande" entre Los Angeles et Shanghai et Los Angeles et Pékin. Cette mesure s'appliquera à partir du 9 février, jusqu'au 27 ans. Les vols de Dallas / Fort Worth pour Pékin et Shanghai sont en revanche maintenus.

Cathay Pacific

La compagnie hong-kongaise s'apprête à réduire "progressivement" le nombre de vols vers ses destinations en Chine continentale à compter d'aujourd'hui. Cathay Pacific devrait couper son programme de vol de moitié jusqu'à la fin mars.

China Airlines et Eva Air

Les deux compagnies taïwanaises ont revu leurs programmes de vols en annulant plusieurs vols vers la Chine. Le programme de China Airlines est modifié jusqu'au 10 février.

Korean Air

Le transporteur sud-coréen a suspendu ses vols entre Séoul-Incheon et Wuhan du 24 janvier au 27 mars inclus et "suspendra ou réduira la fréquence de certaines de ses routes vers la Chine en raison de la baisse de la demande due au nouveau coronavirus".

Finnair

La compagnie finlandaise conserve ses vols vers l'aéroport de Pékin-Capitale, Shanghai, Hong Kong et Guanghzou mais annonce la suspension de ses vols vers Nankin et l'aéroport de Pékin-Daxing, le second aéroport de Pékin situé au Sud de la capitale.

Delta Airlines

La compagnie américaine a décidé de diviser par deux le nombre de ses vols à partir du 6 février et jusqu'au 30 avril (soit 21 vols par semaine). Elle conserve toutefois l'ensemble de ses desserts vers la Chine. Les liaisons vers Shanghai seront assurées trois à quatre fois par semaine au départ d'Atlanta, de Detroit, de Los Angeles et de Seattle.

United Airlines

La compagnie américaine a été l'une des premières à réagir en annonçant l'annulation de 24 vols vers Pékin, Shanghai et Hong Kong entre le 1er et le 8 février. United Airlines, qui propose 12 vols par jour entre les États-Unis et la Chine, explique sa décision par une baisse notable de la demande.

Le 30.01.2020

Source web Par tour hebdo

Les tags en relation

 

Les articles en relation