A Strasbourg, Chami plaide pour la promotion d'une coopération triangulaire Maroc-UE-Afrique

A Strasbourg, Chami plaide pour la promotion d'une coopération triangulaire Maroc-UE-Afrique

L’Ambassadeur du Maroc auprès de l'Union Européenne, Ahmed Reda Chami, a plaidé, mardi au siège du Parlement européen à Strasbourg, pour le renforcement davantage du partenariat « réussi » entre le Maroc et l’Union européenne, notamment à travers le développement d’une coopération triangulaire avec l’Afrique.

Animant une conférence sur « les relations entre le Maroc et l’Union européenne », à l’invitation du Groupe de travail Paneuropéen du Groupe Parti populaire européen (PPE) au Parlement européen, M. Chami a souligné l’importance de promouvoir cette coopération dans le cadre d’une approche gagnant-gagnant capitalisant sur le rôle central du Royaume en Afrique.

Rappelant que le Maroc est le premier investisseur en Afrique de l’Ouest et le deuxième investisseur dans l’ensemble du continent qui connait une forte présence des entreprises nationales dans différents secteurs (banques, assurances, infrastructure), il a souligné l’impératif de travailler ensemble sur ce marché pour le bien de tous.

« Il faut absolument créer un développement durable en Afrique », a-t-il insisté devant un auditoire d’eurodéputés, mettant en garde que les efforts déployés pour limiter les flux migratoires seraient vains si les gens n’ont pas d’espoir.

De par l’appartenance du Maroc et l’UE au même espace géographique qui connaît de plus en plus de nouveaux défis, les deux parties sont appelées à œuvrer ensemble de manière responsable et solidaire pour la paix, la sécurité et la prospérité partagée, a-t-il noté.

Lors de cette rencontre, M. Chami a mis en avant les différents aspects des relations bilatérales Maroc-UE qui ne cessent de se développer et se diversifier, « un vrai partenariat qui se construit depuis presque 50 ans mais qui a pris son essor avec l’accord d’association (conclu en 1996 et entré en vigueur en mars 2000) puis le statut avancé en 2008) ».

Le renforcement de ces relations sont perceptibles aussi bien sur les domaines stratégique et politique, économique et commercial, que sur le plan humain.

L’ambassadeur a notamment mis en avant le renforcement des canaux de dialogue politique et stratégique et de concertation, à travers la tenue, entre autres, d’un sommet Maroc-UE, des réunions du conseil d’association, des visites ou encore des consultations en marge de l’Assemblée générale de l’ONU. Il a également cité l’élargissement des thématiques de dialogue et de coopération (terrorisme, droits de l’homme, démocratie, gouvernance, coopération judiciaire et policière et d’autres sujets d’actualité régionale et internationale). Cette coopération politique est confortée par le renforcement du dialogue interparlementaire à travers la création de la Commission parlementaire mixte, a-t-il relevé.

Sur le plan économique, il a rappelé que l’Europe est le premier partenaire économique et commercial du Maroc (avec un total d’échanges de 329,6 milliards de dirhams) ainsi que sa première source d’investissements directs IDE (avec des stocks détenus estimés à 17,3 milliards d’euros).

Sur le volet humain, le diplomate a évoqué le renforcement des échanges culturels, éducatifs et scientifiques ainsi que la coopération en matière de mobilité.

Ces réalisations témoignent de la volonté et de l’engagement des deux parties pour construire un avenir stable et prospère dans l’intérêt de leurs populations, a relevé M. Chami qui a souligné également l’appui de l’UE aux réformes réalisées par le Maroc dans différents domaines.

La conférence a été suivie d’un échange avec les eurodéputés présents lors de cette réunion du Groupe de travail Paneuropéen du Groupe PPE au Parlement européen, présidé par Paul Rübig qui a souligné l’importance du rapprochement entre l’UE et le Maroc et la nécessité d’œuvrer pour l’approfondissement de leurs relations.

D’autres intervenants, dont les eurodéputés Cristian Dan Preda, Bernd Posselt et Aymeric Chauprade, ont mis l’accent sur l’importance de renforcer la coopération avec le Maroc dans différents domaines notamment sécuritaire et de lutte contre le terrorisme, de la migration et de la jeunesse.

Le 04 Octobre 2017

Source web par Atlas Info

Les tags en relation

 

Les articles en relation

Transavia met les gaz au Maroc

Transavia met les gaz au Maroc

Ouverture des ventes en monnaie locale aux achats de groupes Une recherche de vol sur 3 se fait désormais à partir d’un terminal mobile. Une tendance au ...

Visite de S.M le Roi à Madagascar

Visite de S.M le Roi à Madagascar

Le Souverain devait procéder hier à la pose de la première pierre d’un grand hôpital et d’un centre de formation professionnelle à Antsirabe Sa Maje...