Cette page dans les autres langues

Cop22 Marrakech 2016 au Maroc: engagements climatiques du Sud Maroc

cop22 Maroc 2016 Cop 22 (Conférence Of Parties) est une suite des conférences annuelles sur le réchauffement climatique, et qui s'inscrit dans la continuité des sommets mondiaux sur les changements climatiques organisés par l'Organisation des Nations Unies à la suite de l'adoption du Protocole de Kyoto en 1997, et soutenue par l’Organisme des Nations unies pour l'alimentation et l'agriculture. La conférence de Marrakech (Cop-22) aura lieu à Marrakech entre 7 et 18 novembre 2016 et sera présidée par le Ministre des Affaires Etrangères Marocain Monsieur Salaheddine Mezouar.

Plan de la COP 22 Maroc

La COP 22 déroulera sur un site de 25 hectares à Bab Ighli au centre de Marrakech, et sera réparti en 4 zones :.

  • Zone bleue destinée pour le Secrétariat Général de la CCNUCC
  • Zone de travail et meeting
  • Zone pour innovations
  • Zone pour les sociétés civiles

Staff marocain chargé de la Cop22 Maroc

  • Le ministre des Affaires Etrangères Marocain Salaheddine Mezouar : -Président du comité de pilotage de la Cop 22
  • Le Haut-commissaire aux Eaux et Forêts et à la Lutte Contre la Désertification (HCEFLCD), -Abdelaadim Lhafi, nommé délégué général de la COP 22.
  • Le président du Conseil économique, social et environnemental, Nizar Baraka, nommé -Président du comité scientifique de la COP22
  • Hakima El Haité, actuel ministre de l’Environnement, est nommée -Envoyée spéciale du Maroc
  • Aziz Mekouar ancien ambassadeur du Maroc aux Etats Unis, est nommé -Ambassadeur-négociateur
  • Driss Yazami, actuel président du Conseil national des droits de l’homme (CNDH), -Chargé des relations avec la société civile
  • Abdeslam Bikrat, actuel wali de la région Marrakech-Tensift-El Haouz, -En charge de la logistique.

La COP22 qui se déroulera à Marrakech en fin 2016 est une opportunité pour le territoire Sous Sahara atlantique, Guelmim Oued Noun, le Grand Sud Maroc, et tout le Royaume pour mettre en valeur ses engagements pour le changement climatique, ainsi que de se donner « l’occasion de développer ses propres outils opérationnels dans le cadre du plan Paris-Lima puis Paris-Marrakech » Selon Hakima El Haite, , Ministre marocaine de l'Environnement qui a indiqué lors de la conférence de Lima en décembre 2014 devant l’Assemblée Générale, que « Lima est la COP des négociations, Paris est celle des décisions », mais la COP22, prévue à Marrakech, sera « celle de l’action ».

La contribution du Sud Maroc et Souss Sahara atlantique pour la COP 22 Maroc 2016

Le Sud Maroc, particulièrement, le territoire Sous Sahara Atlantique, Guelmim Oued Noun et le Grand Sud Maroc ont lancé de gros chantiers pour être en phase avec cet événement climatique mondial. L’on peut citer:

  • Centrale solaire Noor à Ouarzazate qui s'inscrit dans le cadre du plan national des énergies renouvelables, qui devrait être achevé en 2020, avec objectif d’atteindre avec énergie éoliennes et ensemble des énergies renouvelables les 45% de l’électricité du Maroc. Elle sera la plus grande centrale solaire thermodynamique au monde
  • Champ éolien de Tarfaya
  • Centrale Solaire de la Province de Tata
  • Géoparc du Jbel Bani – Anti atlas
  • RTDGJB Réseau de Tourisme Durable du Géoparc du Jbel Bani
  • Géo éco tourisme en Région de Guelmim Oued Noun

Déclaration ouverture de la COP22 Med VI

Le roi Mohammed VI a prononcé un discours ce mardi devant la Séance solennelle de Haut Niveau de la 22eme session de la Conférence des Parties à la Convention Cadre des Nations Unies sur le Changement Climatique (COP 22) qui se déroule actuellement à Marrakech.

Déclaration d’intention de Marrakech

Les chefs d’Etat et de gouvernement africains réunis à Marrakech, hier, à l’invitation de Sa Majesté Mohammed VI, roi du Maroc, lors du 1er Sommet africain de l’action, en marge de la 22ème Conférence des parties de la Convention cadre des Nations unies sur les changements climatiques (Cop22)...

Création du Prix international Mohammed VI pour l'environnement et le climat

Le Prix international Mohammed VI pour l'environnement et le climat est doté d'un montant d'un million de dollars et sera remis à chaque COP. Ce prix vise à récompenser une action particulièrement innovante et à fort impact de changement. ...

La présidence de la COP23 accordée aux Fidji

Comme nous l’avions annoncé en exclusivité mondiale il y a 10 jours (Voir "SCOOP / Fidji hôtes de la COP23 ?"), la présidence de la prochaine Conférence des parties de la Convention-cadre des Nations-Unies pour les changements climatiques a été accordée aux Iles Fidji. Le pays d’Océanie avait en effet signifié son intérêt pour accueillir l’événement onusien et a reçu le soutien des pays de l’Asie Pacifique.

La capacité géo-touristiques des régions de l'anti atlas du Jbel bani, et de l'arrière pays du Sous Sahara Atlantique

La contributions Sud Maroc pour Cop22 Marrakech 2016

Tourisme, Désert, Faune et flore du Sud Marocain

Un message de Fatima de Tata pour le Cop22 qui aura lieu du 7 au 18 Novembre 2016 à Marrakech, conférence annuelle sous l’égide des Nations Unies.

Une vidéo présentée par le conseil régional de Tourisme à Tata en partenariat avec l'Association Marocaine de développement du Geoparc Jbel Bani A Tata Darâa à l'occasion du Cop22 Marrakech 2016, un vidéo qui nous invite pour agir pour notre environnement, et voila le discoure de Fatima:
« Je m'appel Fatima, j'ai 8 ans, et je voudrai vous parler de mon pays, le royaume du Maroc. Ne trouvez vous pas que nous vivons dans un beau pays? Regardez autour de vous, nous avons de magnifiques paysages nous avons à portée de main la mer, la compagne, la montagne, le désert. L'artisanat marocain fait notre fierté et est reconnu à l'étranger, notre agriculture est prospère. Notre patrimoine, qu'il soit culturel, avec nombreuses cités impériales, nos vestiges romains, folkloriques, avec ses festivals culturels, avec ses hébergements touristiques, est très apprécié par nos visiteurs. Et pourtant, quand on les interroge, on se rend compte qu'il y'a un gros problème dans notre pays est qui ternit l'image du Royaume de Maroc. Lequel? Arrêtons un instant ces belles images, car, pour lutter contre ce fléau nous devons tous ensembles crier: "STOP". Regardons ! Partout autour de nous, dans les villes, la compagne, le long des routes, ce ne sont que décharges sauvages! Des milliers de couches bébé, des emballages, des boites de conserve, des sacs en plastiques, du verre et bien d'autres choses jonchent le sol. Ce n'est pas tolérable. Risques de coupures: d'infection, de toxicité, d'allergie, d'incendie, d'explosion. Pollution des eaux souterraines par: Microbes, bactérie, produits chimiques, substances toxiques. Durée de vie des déchets, durée de vie mouchoir en papier 3 mois, canettes en aluminium: 10 à 100 ans, sacs en plastiques entre 200 à 450 ans, bouteilles en plastique: entre 500 et 1000 ans. Qu’allons-nous faire? Vivre au milieu des ordures!! ou bien dans un environnement propre? Donnons- nous en les moyens. Si je peux: je trie le verre et les boites en fer, les déchets alimentaires pour les animaux, je garde papiers et carton pour le hammam, j'évite de bruler plastiques et sacs car les fumées que l'on respire sont cancérigènes et polluent l'atmosphère. !je jette mes déchets dans les bacs prévus à cet effet. Agissons tous ensembles pour l'environnement! Non aux sacs en plastique! Arrêtons le gaspillage de papier! Evitons si possible les produits jetables! Non aux décharges sauvages! Le Maroc est le 2ème consommateur de sacs plastiques au monde 26 milliards de sacs plastiques sont consommés par an. 220.000 tonnes de plastiques échappent au recyclage chaque année. »
Après avoir vu ce document, je crois que c'est à nous les jeunes, collégiens, lycéens, étudiants, de prendre en main ce problème. c'est a nous de sensibiliser nos parents et les personnes autour de nous. c'est a nous de refuser que notre pays soit comparé à une immense décharge. C’est à nous de montrer l'exemple en faisant acte de civisme. Exigeons des poubelles devant nos collèges et lycées pour y mettre tous les emballages de bonbons et barres chocolatées plutôt que de les jeter sur les trottoirs ou dans la rue. Demandons à nos responsables, à nos élus la mise en place de poubelles pour y stocker les déchets. Demandons à ce que ces déchets soient ensuite brûlés et enfouis pour réduire la pollution. Si les gens savent où mettre leurs déchets ils ne les jetteront plus n'importe où, et nous réduirons ainsi cette pollution et les risques de maladies qui vont avec. Alors, relevons ce défi, tous enssemble!

Autres sujet sur Cop22 Marrakech

Jalousies?  Par Nadia SALAH

Jalousies? Par Nadia SALAH

Déjà un mois de passé: le Maroc n’a pas bougé pour préparer la COP22, l’année prochaine. Il y a des moments  historiques qu’il ne faut pas rater. C...

L’organigramme de la COP22

L’organigramme de la COP22

Mezouar, président, Lhafi, commissaire général Une dream-team de profils expérimentés pour la préparation de ce sommet Création d’un Segma pour f...

Voici le logo de la COP22

Voici le logo de la COP22

Le comité de pilotage chargé de l’organisation de la COP22 a révélé jeudi 7 avril, l’identité visuelle de la 22e Conférence des parties à la convent...

COP22 : Une levée de fonds ce 15 juin

COP22 : Une levée de fonds ce 15 juin

Salaheddine Mezouar et son comité d’organisation de la COP22 devraient inviter quelques 80 hommes d’affaires, ce 15 juin 2016, pour une levée de fonds. Po...