Question posée sur la Géoparc Jbel Bani – Tata

Question posée sur la Géoparc Jbel Bani – Tata

Pour aller droit au but et éviter de longs discours :

Le Géoparc du Jbel Bani existe depuis Octobre 2012 à l’initiative de Mr Patrick Simon et CRT de la Région Guelmim (preuves faisant foi).

Par convention avec Université Mohammed V de Rabat, Mr Simon a été chargé de mettre en place avec membres fondateurs définis, les structures permettant l’existence juridique, administrative et financière du Territoire du Géoparc du Jbel Bani. Il a été a ce titre désigné et défini comme Chef de Projet par la Direction Culturelle et Scientifique du Ministère des Affaires Etrangères et de la Coopération Maroc auprès de l’UNESCO et ISESCO

Trois (3) membres fondateurs, dérogeant aux règles associatives cherchant à s’octroyer des droits à des fins personnelles,   (exigeant jusqu’à des sommes de 400.000dhs à titre personnel (quatre cent mille dhs) pour des charges convenues par convention par une institution), nous ont obligé de manière légaliste du droit associatif, à écarter ceux-ci  en les démettant de leurs fonctions et en les mettant devant leurs responsabilités par voie judiciaire pour tentative de récupération et usurpation présentes ou à venir !

Ceux-ci ont trouvé refuge en venant galvauder la vérité auprès de la Province de Tata  et certains membres du nouveau conseil Provincial de Tata en donnant leur version des faits, bien que le Géoparc Jbel Bani ai fait l’objet d’une acceptation de principe de l’ancien Conseil Provincial, devant Province, Conseil Provincial, Direction et Staff de l’ANDZOA à Tata.

Province et nouveau Conseil Provincial, par contacts avec, et président et 1er vice président du Conseil (une dizaine de bordereaux faisant foi)  persistent à ignorer tous contacts et demandes d’audience et définissent par contre certains avancées illégitimes avec l’autre partie :

-aucune réponse à ce jour ne nous a été donnée aux interrogations, droit associatif !

-promesse personnelle de contact aux deux niveaux sont toutes restées jusqu’à ce jour sans réponse !

-malgré cela, dans l’ignorance globale de ces faits,  ces institutions, au travers du premier président perdure à se prononcer « porteur de notre projet », par usurpation pure et simple d’un projet associatif dans le cadre d’activités non légales et structurellement indéfinies !

Ceci étant redit : nous sommes une association Marocaine de Développement Géoparc du Jbel Bani (AMDGJB) dont le siège est à Tata. L’AMDGJB est inscrite sur le registre de Tata et national des associations. Celle-ci est gérée par des marocains, Tataouis et autres par trois collèges, un conseil d’administration et un bureau exécutif à jour de son administratif et financier.

Elle est porteuses de diverses conventions avec des Universités, Hautes écoles, associations et fondations Marocaines et Etrangères pour le seul but d’un développement durable, inclusif et intégré se rapportant pas nos statuts aux domaines eco touristiques, éco sociétal et scientifique dans le seul but de créations d’activités génératrices de revenus et créations d’emplois pour les femmes et les jeunes de ce territoire.

Signé Patrick Simon  po Bureau - Président AMDGJB

NB : Structures et objectifs de notre association seront diffusées ultérieurement

Le 21 Mai 2017

SOURCE WEB Par Patrick Simon

Les tags en relation

 

Les articles en relation