La formule «magique» de Hassad pour sauver l'éducation nationale

La formule «magique» de Hassad pour sauver l'éducation nationale

La rentrée scolaire 2017-2018 va connaitre de nombreux changements initiés par le ministre de l’Éducation nationale, de la Formation professionnelle, de l’Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique, Mohamed Hassad.

Le ministre de l'Education Mohamed Hassad a mis le point, lors de la 22e session de l’assemblée générale du Conseil supérieur de l’éducation qui s’est tenue à le 25 juillet Rabat, sur les nombreuses défaillances que connait le système éducatif national, notamment pour ce qui est de l’abandon, l’échec ou encore la surcharge des classes, rapporte le quotidien Akhbar Al Yaoum dans sa livraison du mercredi 27 juillet. En ce sens le ministre a décidé d’initier un ensemble de mesures afin de revivifier l’éducation nationale pour que la prochaine rentrée se passe dans les meilleures conditions possibles.

La stratégie qui sera déployée pour la rentrée 2017-2018 se basera sur cinq points.

Le premier consiste à ramener l’âge d’inscription au primaire à cinq ans et demi au lieu de six ans, favorisant ainsi l’apprentissage chez les jeunes enfants.

Le deuxième point consiste dans l’enseignement de la langue française à partir de la première année du primaire, afin de familiariser les élèves avec la langue de Molière dont certains mots techniques sont utilisés dans d’autres matières du cursus scolaire.

La troisième mesure vise à limiter le nombre d’élèves par classe à 30, afin de permettre aux enseignants de mener à bien leur tâche ainsi que de permettre aux étudiants de profiter d’une bonne atmosphère d’apprentissage.

Le quatrième point quant à lui porte sur l’enseignement de l’anglais à partir de la troisième année du collège afin de familiariser les élèves avec cette langue universelle.

Le dernier élément porte sur l’enseignement de certains mots techniques en français et en anglais dans l’objectif de permettre aux élèves de comprendre au mieux l’utilité et le contexte de ces derniers.

D’autres mesures ont d’ailleurs été entreprises par le ministre, notamment pour ce qui est de l’aspect vestimentaire des enseignants et professeurs. Hassad les a appelés à adopter un habit respectable et digne de leur noble fonction, afin de donner l’exemple aux générations futures. Ces réformes touchent aussi tout ce qui est relatif à la pédagogie ainsi qu’aux équipements dans les établissements scolaires du royaume, que ce soit à l’intérieur comme à l’extérieur de ces derniers.

Hassad a ainsi appelé les différentes parties prenantes à adopter ces mesures et à apporter du sien pour donner un second souffle à l’enseignement marocain. Par ailleurs, il a indiqué que tout échec résultant de la non-adhésion à ces mesures sera lourdement sanctionné.

Le 28  Juillet 2017

SOURCE WEB Par H24info

Les tags en relation

 

Les articles en relation

Réalisme

Réalisme

Pour des dizaines de milliers de jeunes qui obtiendront le Bac cet été, la même question lancinante va revenir: que faire? Mal informés et pas du tout prép...