La CNT se réunit le 4 octobre

La CNT se réunit le 4 octobre

Au terme des travaux et cérémonie de présentation du groupe espagnol Planeta Formaton, tenue hier jeudi à Rabat, quelques membres de la CNT, et à leur tête le Président Abdellatif Kabbaj ont eu l’occasion de se concerter, dans une ambiance fair play, entre eux autour de l’ordre du jour et les points qui vont être traités dans une réunion prévue le 4 octobre prochain à Casablanca. Une journée pleine où la confédération aura à rencontrer, dans la matinée, Abderrafie Zouiten, Directeur général de l’ONMT, qui portera certainement sur la promotion du produit Maroc ainsi que la révision de la marque Maroc dont une étude fut confiée à un groupement comprenant une agence marocaine et quatre autres sociétés françaises et britanniques, pour la réalisation de la nouvelle architecture de la marque du tourisme national. Il s’agirait de la définition d’une nouvelle approche de promotion du secteur, tout en tenant compte des impératifs imposés par la régionalisation avancée et où chaque destination phare du royaume puisse communiquer autour de sa propre marque.

Alors que la séance de l’après midi sera consacrée à la tenue du conseil d’administration, avec à l’ordre du jour l’examen de l’évolution de la situation touristique au cours des derniers mois. Il y sera également question pour le comité des experts, présidé par Amyn Alami, de présenter la première mouture de ses propositions dans le cadre de la feuille de route, notamment celles relatives aux réajustements des objectifs de la vision 2020. Aussi, semble-t-il, les contrats progrès seront également à l’ordre du jour, au sujet desquels Fouzi Zemrani, vice président de la CNT, se dit être optimiste ; c’est d’ailleurs lui qui suit de très près ce dossier. Il continue à se concerter sur ce sujet avec le département concerné au ministère des Finances tout comme celui du ministère du tourisme. Il paraît que la formulation du contenu de la convention sera revue, alors que le montant des subventions devant être accordé, sera maintenu. Parmi les autres questions qui seront certainement à l’ordre du jour, figure les préparatifs liés à la tenue de l’Assemblée Générale Ordinaire de la CNT durant laquelle sera procédé à l’élection d’un nouveau bureau, vu que le mandat de l’actuel bureau arrivera à terme incessamment.

Bémol : Aucune communication annonçant le riche programme de la journée du 4 octobre n’a filtré, alors qu’il s’agit de travaux ayant pour enjeu le développement du tourisme au Maroc : Des sujets comme la marque Maroc, l’étude de la conjoncture touristique et l’élection d’un nouveau président de la CNT relèvent du domaine public et non des secrets professionnels d’une entreprise privée. Peut-être que les moyens de communication seraient en bute au poste toujours vacant du directeur de la CNT, les professionnels têtes de file de la confédération nous ayant habitué à la transparence. D’ailleurs, l’actuel Bureau s’était engagé, dès son élection, à communiquer et à renforcer ses moyens de communication. Que se passerait-il, donc, pour mener une communication au compte-gouttes ? Bizarre!

Le 29 septembre 2017

Source web par  Tourisme Et Gastronomie

Les tags en relation

 

Les articles en relation

La CNT s’explique

La CNT s’explique

Contre toute attente, la réunion de la CNT, tenue à Casablanca le 14 juillet courant, a été des plus transparentes où tout a été déballé: Relations mut...