L’administration Trump impose une nouvelle restriction aux voyageurs en provenance de l’aéroport Mohammed V

L’administration Trump impose une nouvelle restriction aux voyageurs en provenance de l’aéroport Mohammed V

Donald Trump, président des Etats-Unis continue de faire parler de lui. Son administration vient de confirmer ce mardi 21 mars vouloir imposer de nouvelles restrictions sur les passagers en provenance de dix aéroports du Moyen-Orient et d’Afrique du Nord. L’aéroport international de Casablanca est concerné, informe Reuters. «Les appareils électroniques transportés par les voyageurs» en provenance du Maroc, Egypte, Turquie, Jordanie, Arabie Saoudite, Koweït et Emirats arabes unis feront face à des restrictions et vont devoir être déposés en soute.

La Royal Air Maroc (RAM) qui fait des vols directs vers les Etats-Unis est donc concernée par cette nouvelle restriction. «Les compagnies aériennes ont jusqu’à vendredi pour respecter les nouvelles restrictions qui seront mis en place pour une durée indéterminée», précise Reuters.

La RAM a réagi à travers un communiqué de presse ce mardi 21 mars, en affirmant que ses clients seront concernés par cette nouvelle restriction. Pour tous «les voyages à destination des Etats-Unis (…), tout objet électronique devra donc être placé dans le bagage en soute, à l’exception des téléphones portables et appareils médicaux», écrit la compagnie aérienne. La mesure va être appliquée à compter du 25 mars et concernera tous les passagers à destination des USA, y compris ceux en transit à l’aéroport Mohammed V de Casablanca.

La raison invoquée pour cette nouvelle mesure est la «réponse à des risques terroristes non précisés», souligne Reuters. Ainsi, les passagers en provenance des dix pays à majorité musulmane cités plus haut devront faire passer en soute les appareils électroniques qui sont d’une taille supérieure à celle d’un téléphone, tels que tablettes, DVD portables, ordinateurs et caméras.

Les responsables ont affirmé que cette décision n’a «rien avoir avec les efforts du président Donald Trump d’imposer une interdiction de voyage aux six pays à majorité musulmane», précise la même source.

 Le 21 Mars 2017

SOURCE WEB Par Ya Biladi

Les tags en relation

 

Les articles en relation